samedi, juillet 20, 2024
Société

Gad Elmaleh: les mères de mes enfants ne sont « ni juives, ni marocaines »

Gad Elmaleh : les mères de mes enfants ne sont « ni juives, ni marocaines »




Gad Elmaleh a été l’invité de Manu Katché dans La Face Katché, sur Yahoo. L’humoriste marocain a évoqué plusieurs sujets dont sa peur lorsqu’il veut prendre le métro.

Identité, religion, origines, carrière, aucun sujet n’a échappé à la vigilance de Manu Katché qui recevait l’artiste marocain Gad Elmaleh dans La Face Katché, une émission qui donne la parole aux personnalités issues de la diversité, qu’elles soient célèbres ou anonymes.

Au cours de son intervention, l’humoriste a évoqué la raison pour laquelle il a une peur bleue… de prendre le métro, rapporte closermag.

« Il y a un détail technique, c’est que moi je dois demander un titre de séjour. Donc si je n’ai pas ce titre de séjour, je ne peux pas rester en France. Je prends le métro et souvent j’ai peur de ne pas avoir mon titre de séjour sur moi. Donc ça fait partie de ma vie. Je flippe  », a-t-il déclaré.




Face à l’insistance du présentateur, Gad Elmaleh est allé davantage dans les détails concernant cette hantise. « Moi je pourrais passer pour un mec qui est né en France, mais j’ai une attitude […] Je ne me plains pas, c’est juste que ça fait partie de ma vie d’avoir peur qu’on me contrôle et de pas avoir mon titre de séjour ».

Parlant de sa vie privée et de ses origines, Gad Elmaleh a expliqué qu’il est d’origine juive et d’origine marocaine. Né à Casablanca, au Royaume du Maroc, c’est en 1992 qu’il est venu s’installer en France après avoir vécu quatre ans au Canada.

Il était alors âgé de 21 ans. Papa de deux enfants, il rappelle que loin des clichés qui sont véhiculés, les mères de ses fils ne sont « ni juives, ni marocaines ».

« J’ai transmis, mais j’étais plus sur la symbolique des valeurs que j’ai apprises, qui devenaient universelles, finalement. Plutôt que le dogme ou le culte ».