dimanche, juin 23, 2024
InternationalNational

Nasser Bourita s’entretient avec son homologue chinois

Nasser Bourita s’entretient avec son homologue chinois

Nasser Bourita s’entretient avec son homologue chinois autour des «questions fondamentales qui touchent aux intérêts vitaux» des deux pays

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, mercredi à Pékin, avec Wang Yi, ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine et membre du bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois.

Cet entretien s’inscrit dans le cadre de la dynamique positive que connaissent les relations bilatérales depuis la signature de la déclaration du partenariat stratégique par le roi Mohammed VI et le Président Xi Jinping, à l’occasion de la visite royale, à Pékin, en mai 2016. Dans cet esprit, les deux pays ont confirmé leur soutien clair, constant et réciproque sur les questions fondamentales qui touchent aux intérêts vitaux du Royaume du Maroc et de la République Populaire de Chine.

Les deux ministres se sont également félicités de la profondeur et de la richesse des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et salué les initiatives dynamiques et ambitieuses prises pour renforcer les liens politiques, économiques et culturels bilatéraux.

Cette réunion a également été l’occasion pour les deux parties d’examiner les perspectives de développement des échanges économiques et commerciaux, notamment celles offertes dans les métiers mondiaux du Maroc, à travers l’encouragement des investissements chinois dans le Royaume.

À cet égard, la Cité Mohammed VI Tanger Tech, lancée à l’occasion de la visite royale à Pékin en 2016, constitue un projet ambitieux de ville industrielle et intelligente, et illustre la convergence des visions marocaine et chinoise. Cette Cité a vocation à devenir un hub majeur pour les technologies avancées et les projets industriels de nouvelle génération.

Les investissements chinois croissants enregistrés dans le Royaume du Maroc, notamment dans les secteurs de la mobilité électrique, de l’automobile, des énergies renouvelables et des infrastructures, témoignent du succès de cette initiative.

La rencontre a également été l’occasion de relever la relance des flux touristiques chinois vers le Maroc, grâce à la décision clairvoyante du Roi Mohammed 6 de lever l’obligation de visa pour les citoyens chinois depuis le 1er juin 2016, ce qui a considérablement renforcé les liens culturels et humains entre les deux pays amis.

Au cours de cet échange, le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a présenté les récentes initiatives annoncées par le roi Mohammed VI, notamment celle qui vise à promouvoir la stabilité, la sécurité et la prospérité économique des pays africains riverains de l’Atlantique, l’initiative pour favoriser l’accès des États du Sahel à l’océan Atlantique ainsi que le projet stratégique du gazoduc Maroc-Nigéria qui ambitionne de renforcer l’intégration régionale et de stimuler le développement économique le long de la côte atlantique africaine et au-delà.

Le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, a, pour sa part, salué le leadership du roi Mohammed VI en faveur de la stabilité et du développement économique et social du Royaume, et loué la contribution du Maroc à la promotion de la paix et de la sécurité régionale et internationale.

Les deux ministres se sont félicités des progrès réalisés dans le cadre de l’Initiative de la Ceinture et la Route (BRI), à la faveur de la signature du Mémorandum d’entente de 2017 et du Plan de mise en œuvre pour la construction conjointe de l’Initiative de la Ceinture et la Route en 2022. Les discussions entre le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, et le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, ont également abordé plusieurs autres questions régionales et internationales d’intérêt commun.