jeudi, février 29, 2024
EconomieInternationalNationalSociété

Accès à l’Atlantique : les pays du Sahel adhèrent à l’initiative royale

Spread the love

ACCÈS À L’ATLANTIQUE : LES REPRÉSENTANTS DES PAYS DU SAHEL ONT EXPRIMÉ LEUR ADHÉSION À L’INITIATIVE ROYALE

Les représentants des pays du Sahel ont participé activement à la réunion ministérielle de coordination visant à faciliter l’accès de la région à l’océan Atlantique. À l’issue de cette réunion, ils ont unanimement exprimé leur soutien enthousiaste à l’initiative royale proposée et ont formulé le vœu qu’elle soit rapidement mise en œuvre.

Lors de la conférence de presse conjointe qui a suivi cette importante réunion, les ministres des Affaires étrangères du Mali, du Niger, du Burkina Faso et du Tchad ont tenu à qualifier l’initiative du roi Mohammed VI de « louable et très importante ». Ils ont souligné la pertinence de cette proposition dans le contexte géopolitique et économique actuel.

Les responsables de la diplomatie sahéliens ont souligné le rôle essentiel joué par le Maroc en tant que partenaire de longue date pour la région. Ils ont estimé que l’initiative proposée contribuerait significativement à lever l’isolement auquel sont confrontés les quatre pays sahéliens. Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a mis en exergue le fait que cette initiative reflète l’attention particulière que le roi Mohammed VI porte à la région du Sahel.

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a rappelé les mesures concrètes prises par le souverain depuis son accession au trône, telles que l’exonération des droits de douane et l’annulation des dettes des pays sahéliens. Il a souligné que le communiqué final, approuvé de manière unanime par les participants, exprime un soutien total à l’initiative royale et témoigne de la reconnaissance envers le roi Mohammed VI.

Les ministres des Affaires étrangères ont souligné leur adhésion unanime à cette initiative, exprimant le souhait qu’elle soit mise en œuvre dans les délais les plus brefs. Le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, a souligné que l’initiative internationale du roi répond à des préoccupations cruciales pour les populations sahéliennes, saluant le Maroc en tant que partenaire efficace.

Bakary Yaou Sangaré, ministre des Affaires étrangères du Niger, a salué l’intérêt constant du roi envers le Sahel et a souligné que le Maroc était un partenaire efficace et respectueux de la souveraineté des pays de la région. Karamoko Jean Marie Traoré, ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, a insisté sur l’importance cruciale de cette initiative pour son pays, confronté à un isolement géographique et à des défis économiques.

Enfin, Abakar Kourma, directeur Afrique et intégration africaine du ministère des Affaires étrangères du Tchad, a exprimé sa gratitude envers le roi Mohammed VI, soulignant le respect du Maroc pour la souveraineté des pays partenaires. Il a également rendu hommage au port de Dakhla, soulignant que les experts et techniciens qui le supervisent sont tous d’origine marocaine, une source de fierté pour l’Afrique et le Maroc.