lundi, juillet 15, 2024
NationalSociété

(Vidéos) Voici le prix de la première voiture marocaine

NASSIM BELKHAYAT DÉVOILE LE PRIX DE LA PREMIÈRE VOITURE MAROCAINE

Lors d’une cérémonie tenue le lundi 15 mai, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé la présentation du tout premier modèle automobile marocain appelé « Néo ».

Lors de cet événement, le fondateur et directeur de l’entreprise « Neo Motors », Nassim Belkhayat, a dévoilé des informations supplémentaires concernant la production et le prix de cette voiture entièrement marocaine.

Le lundi 15 mai, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé un événement historique, marquant la présentation du tout premier modèle automobile entièrement marocain, baptisé « Néo ».

Cet événement a été l’occasion pour Nassim Belkhayat, fondateur et directeur de l’entreprise « Neo Motors », de dévoiler les détails passionnants concernant la production et le prix de cette voiture d’origine marocaine.

« Néo » représente une avancée significative dans l’industrie automobile marocaine, étant la première marque de voiture entièrement conçue et produite par des compétences nationales.

Son développement s’appuie sur un système de production automobile local développé au Maroc, témoignant de l’engagement du pays à promouvoir l’industrie automobile et à valoriser les talents marocains.




Lors d’une déclaration à SNRTnews, Nassim Belkhayat a apporté des éclaircissements sur le moteur de cette nouvelle voiture, soulignant qu’il fonctionne à l’essence et est fabriqué localement au Maroc.

Cette approche de production locale reflète la volonté de stimuler l’économie nationale et de renforcer l’indépendance du secteur automobile du pays.

En ce qui concerne le prix de la voiture marocaine « Néo », Nassim Belkhayat a révélé que le modèle sera proposé sur le marché à un prix compris entre 175 000 dirhams et 195 000 dirhams.

Cette fourchette de prix a été établie pour garantir l’accessibilité de la voiture tout en maintenant des normes de qualité élevées.

Le modèle « Néo » se distingue par plusieurs caractéristiques uniques, telles qu’un toit pliable et un coffre de grande capacité.

Il offre également un équipement complet répondant aux besoins modernes des conducteurs.

La production de cette voiture aura lieu dans une nouvelle unité industrielle spécialement créée par « Neo Motors » à Ain Atiq, dans la région de Rabat-Salé-Kénitra.

Nassim Belkhayat a également souligné l’ampleur de l’investissement consacré à ce projet, qui s’élève à un total de 156 millions de dirhams.




Ce projet ambitieux est également prévu pour générer des opportunités d’emploi, avec la possibilité de créer 580 postes dans divers domaines.

La capacité de production annuelle de « Néo » est estimée à 27 000 unités, ce qui témoigne de l’ambition du Maroc de renforcer son secteur automobile et d’accroître sa présence sur le marché international.

Le taux d’intégration local dans la production de la voiture atteindra 65%, ce qui témoigne de l’engagement en faveur de l’industrie automobile locale.

En outre, lors de la même cérémonie, le premier modèle de véhicule à hydrogène de l’entreprise NamX, appelé « Hydrogen Utility Vehicle » (HUV), a également été présenté. Fawzi Najah, propriétaire de l’entreprise, a été honoré par l’Ordre du Mérite intellectuel pour sa contribution à l’innovation dans le domaine des véhicules à hydrogène.

Cette initiative et ces réalisations dans le domaine de l’industrie automobile marocaine illustrent l’engagement du Royaume à développer des projets innovants et à encourager l’entrepreneuriat local. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en présidant cet événement et en reconnaissant les efforts des acteurs clés de ces réalisations, démontre son soutien à l’industrie nationale et à la créativité des jeunes entrepreneurs marocains.




La présentation de la voiture marocaine « Néo » et du véhicule à hydrogène « HUV » constitue un véritable tournant pour le secteur automobile au Maroc, ouvrant la voie à de nouvelles opportunités économiques et technologiques.

Ces initiatives témoignent de la volonté du pays de diversifier son économie et de renforcer sa position en tant que pôle industriel et technologique de premier plan en Afrique.

Il convient de souligner que ces réalisations sont le fruit d’une collaboration étroite entre les entreprises marocaines, les institutions gouvernementales et les acteurs de l’industrie, tous unis dans le but de promouvoir le développement économique et technologique du pays.

Dans l’ensemble, la présentation du premier modèle automobile marocain « Néo » et du véhicule à hydrogène « HUV » marque une étape importante dans l’histoire de l’industrie automobile marocaine.

Ces réalisations témoignent de l’engagement du Royaume du Maroc à se positionner comme un acteur clé dans le domaine de l’innovation automobile et à contribuer à la croissance économique du pays.