jeudi, février 29, 2024
National

Maroc : la ville de Fès veut son TGV, son tramway et son busway

Spread the love

MAROC : LA VILLE DE FÈS VEUT SON TGV, SON TRAMWAY ET SON BUSWAY

Le député Aziz El Lebbar, qui occupe également la présidence du Conseil régional du tourisme de la région de Fès-Meknès, a récemment plaidé en faveur du développement des infrastructures de transport dans la ville de Fès. Lors d’une séance de questions orales à la Chambre des députés, il a adressé ses préoccupations au Ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, en insistant sur la nécessité de créer une ligne de tramway et d’intégrer la ville au réseau de train à grande vitesse (TGV).

Aziz El Lebbar a souligné l’importance de l’amélioration de la mobilité urbaine à Fès et a suggéré la mise en place d’une ligne de bus à haut niveau de service (busway) en complément de la ligne de tramway. Un bus à haut niveau de service, parfois nommé Busway ou Trambus, est un système de transport dont l’objectif est d’améliorer la capacité et la régularité de service par rapport à des lignes de bus conventionnelles.

Aziz El Lebbar a également évoqué la nécessité d’accélérer la réalisation de la route Fès-Tanger via Ouezzane, exprimant le sentiment d’injustice ressenti par les habitants de la région de Fès-Meknès par rapport à d’autres villes comme Rabat et Casablanca.

Dans un contexte plus large, le député a interrogé le Ministre sur les initiatives envisagées pour préparer la ville de Fès aux grands événements sportifs tels que la Coupe d’Afrique et la Coupe du Monde. Il a plaidé en faveur d’investissements significatifs dans les infrastructures de transport pour renforcer la position de la ville sur la scène internationale.

En réponse, le Ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a partagé des informations sur l’extension prévue de la ligne TGV de Kénitra à Marrakech, notant que la région de Fès est prise en compte dans cette expansion. Cependant, il a également mentionné que des difficultés liées à l’électrification de la ligne ferroviaire de Fès avaient été identifiées dans des études antérieures.

Le Ministre a toutefois rassuré que des efforts sont actuellement déployés pour mener une nouvelle étude visant à résoudre ces problèmes et à intégrer Fès au nouveau réseau ferroviaire. Il a également souligné l’engagement des conseils régionaux dans la planification des programmes de mobilité au niveau des collectivités territoriales, démontrant ainsi une approche collaborative pour le développement des infrastructures de transport.