mardi, mai 28, 2024
InternationalNationalsport

(Vidéo) Le Maroc, fierté de l’Afrique selon le président de la CAF

(VIDÉO) LE MAROC, UNE FIERTÉ DE L’AFRIQUE SELON LE PRÉSIDENT DE LA CONFÉDÉRATION AFRICAINE DE FOOTBALL

Le président de la Confédération africaine de football, Patrice Motsepe, s’est encore exprimé sur les performances sportives du Maroc, soulignant l’impact positif que celles-ci ont sur toute l’Afrique. Ses commentaires, prononcés à son arrivée à l’aéroport Rabat-Salé pour assister à l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations de futsal 2024, mettent en lumière la reconnaissance internationale des succès du Maroc dans le domaine du sport.

Patrice Motsepe a spécifiquement évoqué le récent Mondial au Qatar où le Maroc a suscité une grande fierté continentale par sa performance. Cette déclaration reflète l’importance du sport comme unificateur et catalyseur de fierté nationale et continentale.

En outre, Motsepe a exprimé sa gratitude envers le Maroc pour avoir accepté d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations de futsal, soulignant le rôle crucial que le pays joue dans l’organisation d’événements sportifs majeurs en Afrique. Il a souligné que le Maroc est souvent le premier choix en raison de ses infrastructures modernes et de son engagement envers l’excellence sportive.

De plus, le président de la Confédération africaine de football a souligné que le Maroc offre son hospitalité à d’autres nations africaines qui ne disposent pas d’installations sportives adéquates pour accueillir des événements de cette envergure. Cette générosité contribue à renforcer les liens entre les nations africaines et à promouvoir le développement du sport à travers le continent.

Patrice Motsepe a également salué les efforts du Maroc pour promouvoir le football en Afrique, citant un exemple concret de collaboration avec Sao Tomé dans la construction d’un stade. Cette action témoigne de l’engagement continu du Maroc envers le développement du sport et de son désir de partager ses ressources et son expertise avec d’autres pays africains.

La présence du président de la Confédération africaine de football Patrice Motsepe à la Coupe d’Afrique des Nations de futsal Maroc 2024 et ses commentaires élogieux sur le royaume soulignent l’importance du pays dans le paysage sportif africain et sa contribution à la promotion du sport et de l’unité continentale.




Voici la déclaration complète de Patrice Motsepe qui s’est exprimé face aux médias:

«Cela me réjouit toujours grandement d’être de retour à la maison, car le Maroc est ma maison. Je veux également remercier mon frère, Fouzi Lekjaa, pour son excellent leadership en faveur du développement du football. Je suis, bien entendu, également présent ici pour le futsal. Avant de poursuivre, je souhaite Aïd Mubarak à tous mes frères et sœurs au Maroc et dans le monde. Que les bénédictions de Dieu soient avec tous! Pour revenir au football, le message que je veux faire passer, c’est que nous savons que le Maroc a rendu fiers les Marocains et tous les Africains lors de la Coupe du monde qatarie. Et je suis persuadé que le Maroc continuera de briller et de nous rendre fiers. Cela fait partie de mon travail d’encourager les habitants et les gouvernements des pays que je visite à encourager le leadership, et je suis totalement confiant par rapport à mon frère Fouzi Lekjaa. Tout le pays doit soutenir la Fédération royale marocaine de football et son leadership. Je remercie la fédération marocaine pour le travail effectué dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations de futsal, et je la remercie d’accueillir l’événement. Il arrive que le Maroc soit le seul pays à manifester sa foi en l’Afrique et son souhait d’aider. De nombreux chefs d’État me remercient pour le travail qu’accomplit Fouzi Lekjaa pour le football en Afrique. De nombreuses nations choisissent de jouer ici, parce que leurs stades ne sont pas conformes aux standards établis. À Sao Tomé et Principe, on m’a montré un terrain de football auquel vous avez contribué. Je veux remercier les Marocains, le gouvernement et notre Roi, Sa Majesté le roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste».