dimanche, mars 3, 2024
National

Le PPS appelle à juger les leaders d’Israël au Maroc

Spread the love

LE PPS APPELLE À JUGER LES LEADERS D’ISRAËL AU MAROC

Après le verdict de la Cour Internationale de Justice, le Parti du Socialisme et du Progrès* appelle à juger les leaders d’Israël au Maroc

*Le Parti du progrès et du socialisme, anciennement le Parti communiste marocain avant l’interdiction de ce dernier en 1952, est un parti politique marocain de gauche, d’idéologie socialiste.

Le Parti du Socialisme et du Progrès affirme que le prononcé de la Cour Internationale de Justice sur le conflit israélien à Gaza constitue « une victoire pour la vérité et pour le peuple palestinien dans sa lutte visant à défendre sa souveraineté sur son territoire ».

Dans un communiqué, le Parti du Socialisme et du Progrès souligne la nécessité de prendre des mesures, notamment des « sanctions », à l’encontre de ce qu’ils désignent comme « l’entité sioniste ».

Ils estiment que cette entité doit être tenue responsable, ainsi que ses dirigeants, devant les tribunaux nationaux et internationaux. Cette position découle de la décision de la Cour Internationale de Justice, qui considère que les affaires de génocide relèvent de la compétence internationale.

Il est pertinent de rappeler que des opposants marocains à la normalisation avaient antérieurement déposé des plaintes devant les tribunaux nationaux.

Ces plaintes visaient à accuser d' »actes de génocide » et de « crimes de guerre » l’ancien ministre israélien de la Défense, Amir Peretz, ainsi que le général Samy Tordjman, ancien chef des opérations militaires israéliennes à Gaza en 2014, tous deux étant d’origine marocaine.

En mai 2015, ces opposants avaient également sollicité l’intervention de la justice marocaine pour arrêter Shimon Peres, alors président d’Israël, qui s’apprêtait à participer à une conférence internationale organisée par la Fondation Clinton à Marrakech.