samedi, avril 13, 2024
InternationalNationalSociété

Espagne : des appels au boycott des produits agricoles marocains

ESPAGNE : DES APPELS AU BOYCOTT DES PRODUITS AGRICOLES MAROCAINS

Les appels au boycottage des produits agricoles en provenance du Maroc, avec un accent particulier sur la tomate et la fraise, continuent de résonner en Espagne. Cette fois-ci, c’est l’huile d’olive marocaine qui est au centre d’une campagne de « dénonciation » sur les réseaux sociaux, accusée à tort de mener une concurrence déloyale.

Après avoir initié une sorte de guerre commerciale contre les produits agricoles marocains, notamment en ciblant la tomate et la fraise, les agriculteurs espagnols ont étendu leur champ d’action en lançant une campagne en ligne contre les huiles d’olive marocaines. Les raisons évoquées sont principalement liées à une compétition jugée injuste. Outre l’appel au boycottage, de nombreux comptes sur les réseaux sociaux incitent les Espagnols à préférer l’huile d’olive locale ainsi que les produits agricoles espagnols aux produits marocains.

Après les affrontements contre les cargaisons de tomates marocaines et les allégations infondées concernant la présence du virus de l’hépatite A dans les fraises marocaines, une nouvelle bataille a éclaté sur le front virtuel, cette fois-ci contre l’huile d’olive.

Une certaine presse espagnole s’est également impliquée dans cette campagne, menant depuis un certain temps une croisade contre les exportations marocaines, en particulier celles des produits agricoles. Ces médias expriment la crainte que les exportations de produits marocains ne viennent fragiliser l’agriculture espagnole si des mesures adéquates ne sont pas prises par les autorités compétentes.

Il est également important de noter que depuis janvier 2024, le secteur agricole européen est en proie à des manifestations continues contre la nouvelle politique agricole de l’Union européenne, connue sous le nom de « Pacte vert ».

Cette politique vise à aligner les politiques agricoles sur les impératifs de protection de l’environnement. En parallèle, les agriculteurs espagnols critiquent les accords de libre-échange, affirmant qu’ils mettent en danger les produits agricoles européens en raison de leurs prix bas, ce qui entraîne une baisse significative de leur clientèle. Cependant, ces protestations se sont intensifiées en ciblant tous les produits agricoles, en particulier ceux en provenance du Maroc.

À noter que :
– Les exportations marocaines de produits agricoles vers l’Espagne ont connu une augmentation de 2% au cours de la période 2021/2022, tandis que celles en provenance de l’Espagne ont augmenté de 20% sur la même période.
– Les exportations marocaines de produits agricoles vers l’Union européenne ont connu une augmentation de 15% au cours de la période 2021/2022, tandis que celles en provenance de l’Union européenne ont augmenté de 75% sur la même période. Le solde commercial est positif pour l’Union européenne en 2022, s’élevant à environ 900 millions d’euros.




À lire aussi :

COMADER réagit aux attaques des produits marocains en Europe