mercredi, avril 24, 2024
InternationalNationalSociété

(Vidéo) Al Qods: le « Quartier des Marocains », un héritage millénaire

(VIDÉO) AL QODS: LE « QUARTIER DES MAROCAINS », UN HÉRITAGE MILLÉNAIRE

Depuis plus d’un millénaire, la « Porte des Marocains » a symbolisé le lien profond entre le Maroc et la ville sainte de Jérusalem (AlQods ou AlQuds, translittération de l’arabe القدس (littéralement la sainte), est un des noms arabes de Jérusalem), en servant de passage direct vers la mosquée Al-Aqsa. Cette connexion historique témoigne de la présence continue et significative des Marocains dans cette région sacrée.

Cependant, l’empreinte marocaine ne se limite pas à cette entrée emblématique. En effet, un quartier entier de Jérusalem porte le nom des Marocains, ce qui souligne davantage leur influence et leur importance dans l’histoire de la ville.

L’origine de ce quartier remonte à l’époque glorieuse de Saladin, le célèbre leader musulman qui a reconquis Jérusalem des mains des Croisés. Saladin a bénéficié de l’aide cruciale de ses soldats marocains, qui représentaient un quart de ses forces armées. En reconnaissance de leur dévouement et de leur bravoure, Saladin a fait don à ces soldats d’un quartier entier de Jérusalem, leur accordant ainsi une place spéciale et permanente dans la ville sainte.

Cette initiative remarquable a établi les Marocains comme la seule nationalité à être honorée de cette manière à Jérusalem, soulignant ainsi l’importance de leur contribution à l’histoire et à la culture de la ville.