jeudi, février 29, 2024
Société

Parodie de Malik Bentalha: Pascal Praud et Chalghoumi réagissent

Spread the love

PASCAL PRAUD ET L’IMAM CHALGHOUMI RÉAGISSENT À LA PARODIE DE MALIK BENTALHA

Trois jours après la diffusion sur les réseaux sociaux de la fausse émission intitulée « L’Heure de trop, » orchestrée par l’humoriste Malik Bentalha, la vidéo a atteint près de 30,5 millions de vues, un succès phénoménal.

Les principaux protagonistes de cette parodie, Pascal Praud et l’imam franco-tunisien Hassen Chalghoumi, caricaturés dans cette satire de l’émission « L’Heure des pros » sur CNews, ont réagi face à cette notoriété, l’émission étant souvent accusée de contribuer à l’islamophobie en France.

Le premier à répondre à la parodie de Malik Bentalha est le personnage qu’il caricature, l’imam Hassen Chalghoumi. Celui-ci, présenté comme une figure médiatique majeure en France, représentant la voix de la communauté musulmane française, bien que cette désignation ne soit pas partagée par ses coreligionnaires, a réagi avec humour au sketch parodique.

Sous le nom fictif de Larsen Harbouni dans la fausse émission, l’imam Hassen Chalghoumi a partagé ses impressions en publiant un message sur son compte X.

Il déclare ainsi : « Cette parodie m’a fait rire ! Parce que je suis Charles ! Mais certaines réactions montrent que ses auteurs avaient d’autres intentions aussi Le rire est encouragé en islam quand il est empreint de bienveillance, prohibé quand il est malveillant. Je ne peux pas vous en dire plus ». *Pas sûr que ce soit bien l’imam Hassen Chalghoumi qui a écrit ce texte trop bien écrit avec des mots compliqués comme « empreint », « prohibé » et sans faute d’orthographe…

Hassen Chalghoumi interrogé sur Charlie Hebdo : « J’ai une pensée à lui, Charles, à toute sa famille » et quand on lui a demandé des précisions sur Charles, il a répondu : « Je peux pas vous dire plus »




Quant à Pascal Praud, rebaptisé Patrick Traud pour l’occasion, il a partagé ses impressions sur cette parodie dans une interview accordée au journal Le Parisien. Interrogé sur la publication de la parodie de « L’Heure des pros » par Malik Bentalha, il répond : « Le début, avec la chanson de Sardou, ça m’a fait marrer. » L’animateur, souvent critiqué pour ses prises de position proches de l’extrême droite, reconnaît que le reste est caricatural mais estime que cela n’est pas malveillant. «Le reste, c’est caricatural, mais honnêtement, ce n’est pas méchant. Être parodié, c’est la rançon du succès. On ne caricature pas ce qui n’existe pas»

Il considère la parodie comme la rançon du succès et exprime son regret quant à la surinstrumentalisation du sketch sur les réseaux sociaux. Pascal Praud souligne son attachement à la liberté et réfute l’image de réactionnaire qui lui est parfois attribuée, affirmant qu’il est plutôt anarchiste. Il invite même à discuter avec ses filles pour en témoigner, soulignant leur esprit rock and roll, source de divertissement.

«Après, comme toujours, je regrette la surinstrumentalisation de ce sketch sur les réseaux sociaux… On me fait passer pour un réac alors que je suis plutôt anar. J’aime la liberté par-dessus tout. Qu’ils viennent à la maison discuter avec mes filles, elles sont super rock and roll! Ça les ferait rire»