dimanche, mars 3, 2024
National

Des précisions sur le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc

Spread the love

DES PRÉCISIONS SUR LE PROJET DU GAZODUC NIGERIA-MAROC

Suite à l’entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et le président du Nigéria, la ministre marocaine de la Transition énergétique, Leila Benali, a clarifié les détails concernant le projet de Gazoduc reliant le Nigeria au Maroc, qui traverse 13 pays africains.

Les discussions entre Leila Benali et Ekperikpe Ekpoon, ministre d’État chargé des Ressources pétrolières du Nigeria en visite au Maroc, ont porté sur le progrès significatif du projet stratégique du gazoduc Nigéria-Maroc, ainsi que sur les grands chantiers dans les domaines énergétique et du développement durable. Ces échanges font suite à l’entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et le président du Nigéria, Bola Ahmed Adekunle.

Lors de la rencontre à Rabat, les deux ministres ont examiné les différents projets, en mettant particulièrement l’accent sur le Gazoduc Nigéria-Maroc. Leila Benali a souligné que ces projets sont le résultat de l’élan positif impulsé aux relations bilatérales lors de la visite du roi Mohammed VI au Nigéria en décembre 2016 et de l’entretien téléphonique récent entre le Souverain et le Président du Nigéria.

Le ministre nigérian a déclaré que sa visite au Maroc était l’occasion d’évaluer l’état d’avancement du projet du gazoduc Nigéria-Maroc, annoncé en 2016 lors de la visite royale au Nigéria. Il a salué les progrès réalisés par le Maroc dans ce domaine.

Les deux ministres ont souligné les relations de coopération entre le Maroc et le Nigéria, caractérisées par des partenariats fructueux dans les domaines de la transition énergétique et du développement durable. Ces relations reposent sur l’échange d’expériences, le renforcement des capacités et le développement de projets en vertu de plusieurs conventions bilatérales, notamment dans les secteurs des énergies renouvelables, des hydrocarbures, de la production de phosphates et d’engrais.

Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc ont aussi été au centre d’entretiens, entre Leila Benali, et le ministre du Pétrole et des Énergies de la République du Sénégal, Antoine Félix Abdoulaye Diome.

Le Gazoduc Nigéria-Maroc, l’un des projets stratégiques en Afrique, devrait stimuler la croissance économique et favoriser l’intégration régionale. Le gazoduc, s’étendant sur plus de 5 700 kilomètres le long de la côte ouest-africaine, connectera le marché européen via l’Espagne. Le projet vise une capacité annuelle de 30 à 40 milliards de mètres cubes, fournissant environ 3 milliards de pieds cubes standard par jour de gaz.