jeudi, février 29, 2024
National

Gazoduc Nigeria-Maroc: entretiens entre le Maroc et le Sénégal

Spread the love

GAZODUC NIGERIA-MAROC: ENTRETIENS ENTRE LE MAROC ET LE SÉNÉGAL

Le Gazoduc Nigeria-Maroc au centre d’entretiens entre Leila Benali et le ministre sénégalais du Pétrole et des Énergies

Le projet du Gazoduc Nigeria-Maroc et son rôle important dans l’intégration régionale ont été au centre d’entretiens, à Rabat, entre la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, et le ministre du Pétrole et des Énergies de la République du Sénégal, Antoine Félix Abdoulaye Diome.

Actuellement en visite de travail au Maroc à la tête d’une importante délégation, le ministre du Pétrole et des Énergies de la République du Sénégal, Antoine Félix Abdoulaye Diome, a eu des échanges avec la partie marocaine sur plusieurs sujets d’intérêt commun, notamment le développement des énergies renouvelables, la réforme du secteur de l’électricité, l’efficacité énergétique et l’électrification rurale, indique un communiqué du ministère de la Transition énergétique et du Développement durable.

En marge de cette visite de travail, une réunion tripartite de haut niveau a été tenue le même jour entre Leila Benali, Antoine Félix Abdoulaye Diome et le ministre d’État nigérian chargé des Ressources pétrolières, Ekperikpe Ekpo, lors de laquelle ils ont discuté de l’état d’avancement du projet stratégique du Gazoduc Nigeria-Maroc et des modalités de renforcement de la coopération et la coordination entre les trois pays pour faire avancer cet important projet, précise la même source.

La visite du ministre sénégalais du Pétrole et des Énergies s’inscrit dans le cadre de la concertation et la coordination continues entre le Maroc et le Sénégal, pour renforcer les relations bilatérales et donner une nouvelle impulsion aux projets stratégiques de coopération dans le domaine de la transition énergétique, souligne le communiqué.

Dans ce contexte, Leila Benali et Antoine Félix Abdoulaye Diome ont salué la qualité du partenariat établi entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal, tout en exprimant leur volonté de renforcer le dialogue politique en intensifiant les visites de haut niveau et d’établir une coopération gagnant-gagnant, en tenant compte des défis similaires auxquels les deux pays sont confrontés en matière de transition énergétique et de développement durable.

Les membres de la délégation sénégalaise ont effectué des visites à l’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN) et à l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et ont tenu des réunions de travail avec les responsables de ces deux institutions pour discuter des opportunités d’échange d’expériences, de renforcement des capacités et de développement de projets conjoints en matière de transition énergétique, ajoute-t-on.

Outre Antoine Félix Abdoulaye Diome, la délégation sénégalaise comprend le directeur général de l’Agence sénégalaise de l’électrification rurale, le directeur général de la Société nationale d’électricité (SENELEC), le directeur général de PETROSEN Holding, le directeur général du Réseau gazier du Sénégal (RGS SA) et la directrice de la Stratégie et de la réglementation au ministère sénégalais du Pétrole et des Énergies.

Ont pris part à ces entretiens, du côté marocain, le secrétaire général du département du Développement durable, le secrétaire général par intérim du département de la Transition énergétique, la directrice générale de l’ONHYM, le directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), le directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) et le directeur général délégué de MASEN.








À lire aussi :

Gazoduc: un ministre d’État du Nigeria en visite de travail au Maroc