jeudi, février 29, 2024
Faits diversNationalSociété

Dounia Batma fait un appel au roi Mohammed 6

Spread the love

DOUNIA BATMA FAIT UN APPEL AU ROI MOHAMMED 6

À la suite du rejet de son pourvoi par la Chambre criminelle de la Cour de cassation de Rabat, Dounia Batma, une artiste marocaine impliquée dans l’affaire « Hamza mon bb », a choisi de faire appel au roi Mohammed VI pour tenter de remédier à sa situation judiciaire complexe.

Dounia Batma fait face à une nouvelle menace d’arrestation afin de purger sa condamnation d’un an de prison. La renommée chanteuse et actrice marocaine, récemment contrainte d’annuler son concert du Nouvel An, est confrontée à l’imminence de l’exécution de sa peine dans le cadre de l’affaire « Hamza Mon bb ». Elle lance à présent un appel à la grâce du roi Mohammed VI.

Le contexte de cette affaire remonte à juillet 2020, lorsque Dounia Batma a été condamnée à huit mois de prison en lien avec l’affaire « Hamza Mon bb ». Cependant, cette peine a été prolongée à un an de prison par la Cour d’appel de Marrakech. La récente décision de la Cour de cassation de Rabat de rejeter son pourvoi confirme son implication dans cette affaire, ajoutant une nouvelle dimension à la tourmente juridique de la chanteuse.

Face à ce revers judiciaire, Dounia Batma a exprimé son désarroi lors d’une séance en direct sur son compte Instagram, où elle a sollicité la grâce royale, les larmes aux yeux. Elle a plaidé en faveur d’une intervention de la part du roi Mohammed VI pour alléger voire annuler sa peine avec une grâce royale.

Au-delà de l’aspect juridique, l’affaire comporte des éléments complexes. Dounia Batma affirme être victime d’un complot visant à mettre un terme à sa carrière artistique. Elle a également déclaré avoir échappé à une prétendue « tentative d’assassinat » lorsque sa voiture a été visée par une pierre près d’un pont à Kénitra. Dans cette affaire, son ex-mari, Mohamed Turk, est accusé d’être impliqué dans le complot, avec des allégations selon lesquelles il aurait divulgué ses secrets en échange d’argent.

Le dossier s’élargit également pour inclure la sœur de Dounia Batma, Ibtissam Batma, qui est également impliquée dans des infractions informatiques graves. Les deux sœurs font face à des accusations spécifiques, notamment d’accès à des données personnelles dans le but de diffuser des conversations privées et des photos de personnes via des applications en ligne sans leur consentement.

En parallèle, l’affaire « Hamza mon bb » prend une dimension médiatique particulière. Ce compte de réseau social, actif sur Instagram et Snapchat, opère de manière anonyme et s’est fait connaître en publiant des contenus intimes ainsi que des conversations privées de personnalités marocaines. Le compte semble agir de manière transnationale, portant atteinte à la vie privée de ces célébrités entre le Maroc et les pays du Golfe.