mardi, avril 23, 2024
Faits diversNationalSociété

Des faux billets de banque saisis à Ksar El Kébir, deux arrestations

DES FAUX BILLETS DE BANQUE SAISIS À KSAR EL KÉBIR, DEUX ARRESTATIONS

Les services de la police judiciaire de Ksar El Kebir ont appréhendé deux individus dans le cadre d’une affaire de contrefaçon de la monnaie nationale et de mise en circulation de faux billets.

Selon les informations rapportées par le quotidien arabophone Assabah dans son édition du lundi 25 décembre, l’arrestation du premier suspect a été déclenchée suite à une plainte déposée par un marchand de gros de draps et couvertures de la ville de Ksar El Kebir, dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, au nord du pays.

Le plaignant, un grossiste, avait émis des soupçons quant à la légitimité des billets de banque qui lui ont été donnés lors d’une transaction commerciale avec le premier suspect (vente de plusieurs dizaines de couvertures). Le montant total en question s’élevait à 10 000 dirhams. Rapidement après le dépôt de la plainte, les services de police ont initié des investigations approfondies.

L’individu visé par la plainte a été rapidement identifié et localisé. Les enquêteurs de la police judiciaire se sont rendus à son domicile dans la province de Larache. Sous l’autorisation du procureur du roi, une perquisition a été menée, permettant à la police de mettre la main sur plusieurs autres faux billets. Les couvertures, acquises chez le commerçant ayant déposé la plainte, ont également été découvertes.

Lors de l’interrogatoire, le premier suspect, nommé S.Z., âgé de 32 ans et marié, a admis la propriété de tous les articles saisis par la police, y compris la fausse monnaie. Plus significativement, il a révélé avoir agi en collaboration avec un complice, fournissant des détails sur son signalement et son identité.

Le complice, résidant dans le même groupement d’habitations, a été appréhendé le même jour. La perquisition à son domicile a permis de découvrir d’autres faux billets, une photocopieuse, ainsi que d’autres équipements utilisés dans la fabrication de faux billets de banque.

Une vérification des antécédents criminels des deux suspects dans la base de données des services de police a révélé qu’il s’agissait apparemment de leur première incursion dans le monde criminel.

Actuellement en garde à vue, les deux individus font l’objet d’une enquête approfondie sous la supervision du parquet compétent. L’objectif est de déterminer l’étendue de leurs activités délictueuses, la nature précise de leur forfait, et d’établir s’ils ont des complices supplémentaires. Ils seront ultérieurement présentés devant le procureur du roi près la Cour d’appel de Tanger.