lundi, avril 22, 2024
InternationalNationalPolitiqueSociété

Maroc : un eurodéputé évoque la condescendance en France

UN APPEL À LA FIN DE LA CONDESCENDANCE ENVERS LE MAROC PAR UN EURODÉPUTÉ FRANÇAIS

La Crise Franco-Marocaine Sous les Feux des Projecteurs
La crise qui secoue les relations entre la France et le Maroc, exacerbée par le séisme survenu le 8 septembre au Maroc, a suscité une réaction de l’eurodéputé français Thierry Mariani. Celui-ci estime qu’il ne s’agit pas seulement d’un simple malaise entre les deux nations, mais d’une situation bien plus complexe.

Le Maroc et l’Aide Internationale
Interrogé sur cette crise et sur le manque de coopération entre les deux pays pour faire face à la situation d’urgence créée par le tremblement de terre, Thierry Mariani, membre du Rassemblement National, a tenu à clarifier la position du Maroc. Contrairement à certaines rumeurs, il affirme que le Maroc n’a pas rejeté l’aide internationale (puisqu’il a accepté celle de l’Espagne, de la Grande Bretagne, des Emirats arabes unis et du Qatar). Au contraire, le pays préfère évaluer l’étendue des dégâts avant d’accepter une assistance afin de s’assurer qu’elle soit acheminée de manière optimale vers les zones nécessiteuses.

La Condescendance envers le Maroc
Thierry Mariani a également soulevé une question importante concernant le ton condescendant adopté par certains en France à l’égard du Maroc. Il a insisté sur le fait que le Maroc n’est pas un pays sous-développé, contrairement à ce que certaines perceptions pourraient laisser croire. Il a rappelé le rôle actif du Maroc dans la réponse à la pandémie de COVID-19, soulignant que le Maroc avait même fourni des masques à la France. Selon lui, il est temps de mettre fin à cette condescendance envers un pays qui a démontré sa capacité à réagir efficacement dans des situations de crise.

Il faut arrêter d’être un peu méprisant. C’est un pays qui a été beaucoup plus rapide que la France pour réagir pendant le covid. Je vous rappelle que c’est eux qui nous envoyaient les masques et pas l’inverse. Thierry Mariani

Le Maroc est un pays qui nous est proche. Ensuite, je crois qu’on fait preuve, pardonnez, d’un peu de condescendance et de manque de modestie. (…) Le Maroc, on l’oublie, c’est pas un pays sous-développé. Il faut arrêter d’être un peu méprisant. Thierry Mariani

La Gestion de la Crise par le Maroc
Thierry Mariani a également donné un aperçu de la manière dont le Maroc gère les catastrophes. Il a expliqué que le Maroc dispose d’une structure centralisée qui commence par évaluer les dégâts avant de solliciter des aides.

Les Relations Franco-Marocaines et l’Algérie
En ce qui concerne les relations entre le Roi Mohammed VI et le président français Emmanuel Macron, Mariani a reconnu qu’il y avait plus qu’un simple malaise. Il a noté que les chefs d’État ne se parlaient plus, une situation qu’il attribue en grande partie à la politique d’Emmanuel Macron au cours des trois dernières années. Selon l’eurodéputé français, Emmanuel Macron a privilégié l’Algérie au détriment du Maroc. Il a également souligné que les États-Unis, l’Espagne et Israël avaient reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara, contrairement à la France.

Un Appel à Reconnaître la Marocanité du Sahara et à Renouer avec le Maroc
Mariani a conclu en affirmant que la France devrait également reconnaître la marocanité du Sahara. Il a souligné qu’il était temps de renouer avec le Maroc, un pays voisin, exemplaire et un acteur essentiel dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette déclaration met en lumière les défis actuels dans les relations franco-marocaines et les enjeux géopolitiques qui les sous-tendent.




À lire aussi :

(Vidéos) Aide au Maroc : Samira Sitaïl recadre les médias français