samedi, juin 15, 2024
InternationalNationalsportUncategorized

Le TAS va rejeter la demande de la FAF et de l’USMA

LE TAS VA REJETER LA DEMANDE DE LA FAF ET DE L’USMA

Le Tribunal arbitral du sport* va rejeter la demande de la Fédération algérienne de football et de l’Union sportive de la médina d’Alger

*Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) est une institution indépendante basée à Lausanne (en Suisse) mettant au service du sport international une organisation apte à trancher tous les litiges juridiques ayant un lien avec le sport.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) va rejeter les demandes de la Fédération algérienne de football (FAF) et de l’Union sportive de la médina d’Alger (USMA) qui demandaient l’annulation d’une décision de la Commission des clubs de la Confédération africaine de football (CAF). Elle a sollicité des précisions auprès de la Confédération africaine de football (CAF) qui a donné le club algérien de l’USMA perdant face au club marocain la Renaissance sportive de Berkane (RSB) par 3 à 0, avec, en plus, un renvoi du dossier à la Commission de discipline pour d’éventuelles sanctions disciplinaires.

Une nouvelle déconvenue avec une cause « footue » pour les autorités sportives algériennes. Après avoir été deux fois déboutés par la Confédération africaine de football (CAF), les autorités sportives algériennes seront déboutées par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

En effet, le Tribunal arbitral du sport (TAS) va rejeter la demande de la Fédération algérienne de football (FAF) et de l’Union sportive de la médina d’Alger (USMA) d’annuler la décision de la Confédération africaine de football (CAF), rendue le 24 avril dernier, concernant le match aller de la demi-finale la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

L’instance suprême du football africain avait donné le club algérien perdant par 3-0, le match contre le club marocain n’ayant pas eu lieu en raison du refus des autorités algériennes de permettre au club marocain d’évoluer avec son maillot habituel floqué de la carte du Maroc.

Le match retour de la demi-finale la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), disputé dimanche dernier au stade municipal de Berkane, n’a également pas eu lieu pour le même motif: le club marocain voulait encore jouer avec son maillot.

À cause de ce refus totalement injustifié, sachant que le maillot de la Renaissance sportive de Berkane (RSB) avait été préalablement homologué par la CAF, l’USM Alger et le football algérien en général risquent de lourdes sanctions (amendes, suspension de tournois,…). Les autorités algérienne évoquent une attaque marocaine contre leur souveraineté nationale comme si le Maroc était… algérien. Cette position est indéfendable.

Pour rappel, le club marocain Renaissance sportive de Berkane (RSB) affrontera en finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) le club égyptien Zamalek Sporting Club, qui a battu le club ghanéen de Dreams Football Club en demi-finale par 3-0 (score combiné du match aller et du match retour):
-le 12 mai prochain, dans le cadre du match-aller de la finale de la Coupe de la Confédération à Berkane, dans la région de l’Oriental au nord-est du Maroc.
-le 19 mai prochain, dans le cadre du match-retour de la finale de la Coupe de la Confédération dans la capitale de l’Égypte, au Caire.