dimanche, juin 23, 2024
histoireInternationalNationalsport

Le Maroc a contribué à la création de l’équipe de foot de l’Algérie

LE MAROC A CONTRIBUÉ À LA CRÉATION DE L’ÉQUIPE DE FOOT DE L’ALGÉRIE

Comment le Royaume du Maroc a contribué à la naissance de l’équipe de l’Algérie de football, malgré les menaces de la FIFA

Pendant la période où l’Algérie était encore sous la domination coloniale française, le Maroc, qui avait obtenu son indépendance en 1956, a joué un rôle crucial dans l’établissement et la reconnaissance de son équipe nationale de football par la FIFA. En 1958, la FIFA refusait de reconnaître l’équipe représentant l’Algérie française et avait explicitement mis en garde le Maroc contre la tenue de tout match avec cette équipe, menaçant de sanctions. Cependant, malgré ces pressions, le Maroc a choisi de soutenir la cause de l’Algérie.

Déjà reconnue par la FIFA, l’équipe nationale marocaine avait disputé son premier match officiel en octobre 1957 contre l’équipe nationale d’Irak, se soldant par un match nul 3-3. Malgré les avertissements de la FIFA, le Maroc a décidé d’affronter l’équipe algérienne, démontrant ainsi son soutien indéfectible à la cause de l’Algérie.

Mohammed 5, alors roi du Maroc, avait déclaré que même face à une suspension de quatre ans, le Maroc jouerait pour l’Algérie. Cet engagement a été soutenu par son fils, Hassan 2, qui a activement contribué à la formation d’une équipe portant le nom de « l’équipe de football du Front algérien de Libération Nationale » en 1957.

En outre, Hassan 2 avait encouragé Abdellah Settati, un footballeur professionnel évoluant en France, à organiser l’évasion des joueurs professionnels algériens de France pour les inciter à rejoindre la lutte pour l’indépendance de l’Algérie. Parmi les joueurs les plus éminents figuraient Rachid Mekhloufi et Mustapha Zitouni.

En signe de solidarité, Abdellah Settati et ses coéquipiers avaient pris part à un tournoi avec la Tunisie, pays hôte, ainsi que le Maroc et la République Arabe Unie (Syrie et Égypte), débutant le 8 mai 1958. Bien que la République Arabe Unie se soit retirée de la compétition en raison des menaces de la FIFA, le Maroc avait maintenu sa décision de participer et n’a pas cédé aux pressions.

Le Maroc avait finalement affronté l’équipe du Front algérien de libération nationale lors du tournoi, subissant même une défaite 2-1, mais l’organisation de ce match était déjà une « victoire » pour le Maroc, qui soutenait le pays frère. Cependant, cette décision de jouer au football contre l’Algérie avait entraîné des sanctions de la part de la FIFA, privant le Maroc de sa première participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

En plus de ces sacrifices dans le domaine sportif, le Maroc avait également apporté un soutien vital au peuple algérien tout au long de sa lutte pour l’indépendance, fournissant des ressources financières, des biens matériels et même des armes. Cette aide inconditionnelle a perduré jusqu’à ce que l’Algérie obtienne finalement son indépendance en 1962.