mardi, mai 28, 2024
InternationalNationalsport

CAN de futsal : le Maroc à deux doigts d’un 3ème sacre

CAN DE FUTSAL : LE MAROC À DEUX DOIGTS D’UN 3ÈME SACRE

La sélection marocaine de futsal, double tenante du titre, sera en quête d’une troisième couronne continentale, en défiant l’Angola, ce dimanche (20h00) à la salle du complexe sportif prince moulay Abdellah, en finale de la septième édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), organisée à Rabat.

Si les hommes de Hicham Dguig, qualifiés au prochain Mondial de la discipline prévu en Ouzbékistan après leur victoire face à la Libye (6-0) en demi-finale, avaient déjà battu les Angolais en phase de poule (5-2), la finale sera disputée avec de nouvelles ambitions d’autant plus que les Angolais sont auréolés par une large victoire (7-3) au carré d’as face aux triples champions d’Afrique égyptiens.

Le ticket du Mondial en poche, l’Angola jouera ce match sans pression aucune. Elle aura en ligne de mire de devenir la première nation de l’Afrique subsaharienne à monter sur la plus haute marche du podium de cette compétition, après l’Egypte (3 titres), la Libye (1 titre) et le Maroc (2 titres).

Néanmoins, la sélection marocaine, qui n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires lors de ce tournoi, sans être à aucun moment sérieusement inquiétée et signant un carton plein de quatre victoires en autant de rencontres, sera à la recherche d’un nouveau sacre qui fera d’elle la seule équipe à avoir décrocher le titre lors de trois éditions d’affilée.

«La finale contre l’Angola sera complètement différente du match d’ouverture de la CAN» remporté contre l’Angola, a affirmé, samedi à Rabat, le sélectionneur national de futsal, Hicham Dguig.

«Les joueurs n’ont pas besoin d’être motivés par le staff, parce qu’ils savent l’enjeu de ce match. Le plus important dans ce genre de rencontre, c’est de travailler les détails techniques et tactiques qui vont faire la différence», a-t-il estimé, en conférence de presse.

«Nous sommes concentrés, conscients de nos responsabilités et de l’importance que revêt cette finale. Ce match ne sera pas pareil que les autres», a-t-il ajouté.

Pour sa part, le sélectionneur de l’Angola, Marcos Antunes a relevé que ses joueurs sont motivés pour disputer la finale face au Maroc. «Nous allons tenter de créer des difficultés pour le Maroc. Cette finale sera certainement différente du match d’ouverture, car une finale est faite pour être gagnée», a-t-il lancé.

«Nous avons réalisé notre objectif de se hisser en Coupe du monde, mais on espère décrocher le titre continental pour la première fois de notre histoire», a-t-il souligné.

«Ce genre de match contre l’une des meilleures équipes au monde nous permet aussi de nous développer, car c’est en affrontant les meilleurs qu’on devient aussi meilleurs», a-t-il déclaré.

Lors de la petite finale, la Libye a battu l’Égypte et a décroché le troisième billet de qualification au Mondial de futsal.