jeudi, mai 30, 2024
Société

France : l’ancien château du roi Mohammed 6 est en vente

FRANCE : L’ANCIEN CHÂTEAU DU ROI MOHAMMED VI EN VENTE À 425 MILLIONS D’EUROS

Jusqu’en 2008, le château anglo-romand, qui était précédemment la propriété du roi Mohammed VI, a été vendu à un acheteur originaire du Moyen-Orient pour un montant impressionnant de 425 millions d’euros. Ce château, érigé en Seine-et-Marne, est un héritage de la famille de Rothschild, construit en 1884. À l’époque, il s’étendait déjà sur une superficie habitable de 2 500 mètres carrés.

Dans les années 1990, le roi Hassan II du Maroc a acquis cette magnifique demeure, la réaménageant pour en faire un véritable chef-d’œuvre architectural sous la supervision de l’architecte renommé Michel Pinseau. Cette transformation a donné au château une esthétique unique, mêlant des éléments anglo-romans avec des touches orientales, notamment des décorations inspirées de Fès.

L’agent immobilier en charge de la vente, Ignace Meuwissen, a souligné dans une interview accordée à Paris Match que cette transaction a fait du château le bien immobilier le plus onéreux de France à cette époque.

Les caractéristiques de cette demeure sont tout simplement impressionnantes. Avec plus de 100 pièces, elle offre un confort et une sophistication exceptionnels. Parmi ses équipements remarquables, on trouve un salon de coiffure, trois ascenseurs, cinq salons, un hammam, un cabinet dentaire, une pharmacie, un laboratoire d’analyses, ainsi que des salles à manger, des espaces de réception, des salles de chasse, et pas moins de 17 chambres à coucher. De plus, les jardins d’hiver ajoutent une touche de charme supplémentaire à cette résidence luxueuse.

En ce qui concerne les installations extérieures, les écuries peuvent accueillir jusqu’à 50 chevaux, offrant ainsi un espace suffisant pour les amateurs d’équitation.

Même le sous-sol de la propriété est remarquable. Il comprend un tunnel de livraison ainsi que des cuisines équipées de matériel européen et marocain, des légumeries, des épiceries et des chambres froides, témoignant de l’attention portée aux détails lors de la rénovation effectuée sous l’égide de Hassan II.


À lire aussi :

Le château de Gretz-Armainvilliers, ancienne propriété d’Hassan II