lundi, avril 22, 2024
InternationalNational

Camions marocains attaqués : une plainte déposée en Espagne

CAMIONS MAROCAINS ATTAQUÉS : UNE PLAINTE DÉPOSÉE EN ESPAGNE

Attaques contre les produits agricoles marocains: la Confédération marocaine de I’agriculture et du développement rural a décidé de porter plainte auprès des tribunaux espagnols

(À noter que les exportations marocaines de produits agricoles vers l’Espagne ont connu une augmentation de 2% au cours de la période 2021/2022, tandis que celles en provenance de l’Espagne ont augmenté de 20% sur la même période.)

Face aux attaques persistantes et virulentes menées par les agriculteurs espagnols à l’encontre des camions transportant les produits agricoles du Maroc, la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural a pris la décision de déposer une plainte devant les tribunaux espagnols.

La Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural a observé une recrudescence inquiétante des attaques perpétrées par les agriculteurs espagnols contre les camions transportant des produits agricoles marocains à destination de l’Union européenne (UE). Cette situation a été constatée dans un communiqué rendu public le jeudi 29 février.

Pourtant, la même source souligne que les produits agricoles marocains exportés vers l’Union européenne, conformément à l’accord d’association, respectent strictement, et sans exception, les normes réglementaires des marchés de destination. Ces normes concernent notamment la commercialisation, l’hygiène sanitaire et la protection des végétaux. Il est également rappelé que les produits marocains sont soumis à des contrôles par les autorités marocaines avant l’exportation et par les autorités européennes avant leur entrée sur le marché européen.

La Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural a remarqué que ces attaques récurrentes, qui nuisent aux excellentes relations commerciales entre le Maroc et l’Union européenne, sont accompagnées d’une stigmatisation médiatique sans précédent, où les agriculteurs marocains sont les victimes collatérales. Face à cette situation préoccupante, la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural a décidé de saisir les tribunaux espagnols, comme indiqué dans le communiqué.

Tout en réaffirmant son refus de recourir à des mesures de rétorsion (représailles) à l’égard des exportations agricoles espagnoles vers le Maroc, la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural s’engage à continuer à travailler avec ses partenaires européens pour préserver les relations commerciales au bénéfice des deux parties, dans le respect mutuel des flux commerciaux. Tout acte contraire ne sera pas toléré, conclut le communiqué.




À lire aussi :

(Vidéo) Espagne : un camion de tomates marocaines saccagé