jeudi, février 29, 2024
Faits diversSociété

(Vidéo) Espagne : un camion de tomates marocaines saccagé

Spread the love

(VIDÉO) ESPAGNE : UN CAMION DE TOMATES MAROCAINES SACCAGÉ

(Vidéo) Espagne: un camion avec une cargaison de tomates marocaines saccagé par des agriculteurs grévistes

Une vidéo circule sur les réseaux sociaux, montrant un acte de vandalisme perpétré contre un camion rempli de tomates marocaines par des agriculteurs en grève en Espagne.

La tomate marocaine est devenue le symbole de la colère des agriculteurs européens, qui dénoncent une politique agricole commune (PAC) jugée trop bureaucratique et préjudiciable à leurs intérêts. Les tomates marocaines sont visées en France et en Espagne, le Maroc étant le troisième exportateur mondial de tomates.

Après les manifestations en France, le mouvement de protestation des agriculteurs s’étend désormais à l’Espagne. À l’appel des principaux syndicats du secteur, les agriculteurs espagnols se mobilisent pour le troisième jour consécutif, bloquant plusieurs axes routiers stratégiques, notamment en Castille-et-León, en Castille-La Manche, dans la région de Valence et dans les Asturies.

En Andalousie, l’une des régions agricoles les plus importantes d’Espagne, la manifestation a pris une tournure violente avec l’attaque délibérée d’un camion transportant des tomates en provenance du Maroc. Les protestataires ont entravé le passage du véhicule et ont vidé sa cargaison, manifestant ainsi leur désapprobation envers la compétition venant du Maroc.

La vidéo de l’incident, devenue virale, montre un groupe de cinq personnes en train de décharger les caisses de tomates sur la chaussée, symbolisant ainsi leur mécontentement. Cette attaque s’est déroulée sur une autoroute près d’Antequera, dans la province de Malaga.

Pour l’instant, il n’est pas encore clair si d’autres camions transportant des produits marocains ont été visés lors de ces manifestations.

Le ministère marocain de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural, de l’Eau et des Forêts souligne que ces incidents sont isolés et ne justifient pas une réaction excessive. Cependant, devant cette succession d’attaques spécifiques visant les exportations agricoles du Maroc en Europe, les acteurs de l’industrie exhortent le ministère compétent à prendre pleinement ses responsabilités pour protéger les intérêts nationaux et les entreprises engagées dans le commerce international.