lundi, avril 22, 2024
InternationalNationalSociété

Un appel au Roi de marocains de Gaza bloqués en Égypte

UN APPEL AU ROI MOHAMMED 6 DE MAROCAINS DE GAZA BLOQUÉS EN ÉGYPTE

Après avoir réussi à traverser vers l’Égypte via le passage de Rafah, les Marocains vivant à Gaza se trouvent désormais confrontés à une nouvelle impasse en Égypte. Malgré quatre tentatives successives depuis le début de la guerre en octobre, de nombreux ressortissants marocains ne sont toujours pas en mesure de rentrer chez eux en raison de la complexité des procédures consulaires et administratives.

À fin janvier, 289 Marocains résidant dans la bande de Gaza ont été évacués vers l’Égypte par le passage de Rafah, selon les informations fournies par le ministère des Affaires étrangères.

Un groupe de Marocains, actuellement bloqués en Égypte après avoir été pris au piège dans la bande de Gaza, raconte en détail les obstacles rencontrés, faisant appel à l’intervention urgente du roi Mohammed VI.

Ces Marocains, ayant réussi à quitter la bande de Gaza mais se retrouvant désormais coincés en Égypte, reconnaissent l’importance cruciale du soutien fourni par le personnel de l’ambassade du Maroc au Caire pour les aider à traverser le passage de Rafah et à éviter les dangers de l’incertitude, le Premier ministre Benjamin Netanyahu ayant récemment ordonné à l’armée israélienne de préparer une offensive sur Rafah.

Ils lancent un appel pressant aux autorités marocaines pour une action rapide, leur situation financière se détériorant chaque jour davantage.

Face à cette situation alarmante, les Marocains bloqués en Égypte lancent un appel direct au roi Mohammed VI, sollicitant sa compassion et son intervention urgente pour faciliter leur rapatriement.

Ils demandent également une révision en profondeur des lois et des systèmes en vigueur afin de simplifier les procédures pour les Marocains ayant souffert et continuant de souffrir en raison du manque de directives claires de l’ambassade du Royaume du Maroc au Caire, ainsi que du manque d’allocations budgétaires pour la communauté marocaine évacuée.