dimanche, mars 3, 2024
InternationalNational

Rabat : Conférence de Haut Niveau sur les PRI

Spread the love

DIPLOMATIE : APRÈS LA RÉGION DU SAHEL, LE MAROC MET LE CAP SUR LES PAYS À REVENU INTERMÉDIAIRE (PRI)

Diplomatie : Après avoir concentré ses efforts sur la région du Sahel, le Maroc se tourne désormais vers les pays à revenu intermédiaire, marquant ainsi une évolution significative de sa politique étrangère.

Le 6 février dernier, Rabat a été le théâtre de la Conférence ministérielle de Haut Niveau sur les Pays à Revenu Intermédiaire (PRI), en présence d’un représentant de l’ONU. Cette réunion revêt une importance stratégique, car elle marque le début d’une démarche visant à organiser et à renforcer le rôle de ce groupe de pays en tant que force de proposition et de négociation au sein des instances internationales, ainsi qu’à l’occasion de rencontres régionales et multilatérales, comme l’a souligné le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

L’accent a été mis sur l’impact considérable que ce groupe de pays exerce au niveau mondial, comptant 108 États, et représentant à lui seul 75% de la population mondiale et 30% du PIB international. La diversité culturelle, géographique et économique de ces nations renforce encore davantage leur poids sur la scène internationale.

La Conférence ministérielle de Haut Niveau sur les Pays à Revenu Intermédiaire de Rabat s’est fixée pour objectif principal de solliciter les institutions multilatérales, économiques et financières afin de garantir à ces pays un accès au financement qui soit à la hauteur de leurs avancées et de leurs aspirations à poursuivre leur développement socio-économique.

Le ministre marocain des Affaires étrangères a plaidé en faveur d’un soutien accru de la part de la communauté internationale pour permettre à ces pays de sortir du piège du revenu intermédiaire et de transformer leurs économies. Le chef de la diplomatie marocaine a souligné que la réalisation des objectifs du Millénaire ne serait possible qu’avec la pleine mobilisation de ces pays, considérés comme des acteurs essentiels pour tout projet visant à assurer le développement économique et social à l’échelle mondiale.

La Conférence ministérielle de Haut Niveau sur les Pays à Revenu Intermédiaire (PRI), qui s’est déroulée à Rabat, représente ainsi une nouvelle étape dans la politique de coopération Sud-Sud prônée par le royaume du Maroc. Cette approche a déjà été illustrée par l’organisation de trois rencontres avec les pays de l’Afrique atlantique, témoignant de la volonté du Maroc d’œuvrer pour la sécurité, la stabilité et la prospérité partagée dans cette région.

Le roi Mohammed VI a souligné dans son discours du 6 novembre 2023 l’initiative du Maroc visant à créer un cadre institutionnel regroupant les 23 États africains atlantiques, renforçant ainsi les liens régionaux et les synergies économiques.

Cette ouverture aux blocs régionaux du Sud a été renforcée par l’adhésion, le 23 décembre à Marrakech, du Mali, du Niger, du Burkina Faso et du Tchad à une initiative lancée par le roi Mohammed VI, permettant ainsi à ces pays du Sahel d’accéder à l’océan Atlantique et ouvrant de nouvelles perspectives de coopération régionale et de développement économique.