jeudi, février 29, 2024
Faits divers

(Vidéo) Marbella : arrestation d’un leader de la Mocro Maffia

Spread the love

(VIDÉO) MARBELLA : ARRESTATION D’UN LEADER DE LA MOCRO MAFFIA*

*La Mocro Maffia est l’une des appellations donnée aux organisations mafieuses marocaines, spécialisées dans le trafic de cocaïne et de drogue de synthèse. Elle est basée aux Pays-Bas et en Belgique. Ces réseaux mafieux, actifs depuis les années 1990, consistent en plusieurs groupes criminels, composés pour la majorité de Marocains issus de l’immigration en Belgique ou aux Pays-Bas. Ces groupes ont une relation privilégiée avec les cartels colombiens, ils importent régulièrement la drogue en Europe par les ports d’Anvers, Rotterdam et Algésiras avec l’aide de certains policiers, douaniers et politiciens corrompus.

La police espagnole a récemment procédé à l’arrestation d’un individu de grande envergure dans le domaine du trafic de drogue à Marbella, lequel est reconnu pour jouer un rôle clé dans la scène criminelle de la Costa del Sol. Ce suspect est également identifié comme l’un des principaux leaders de la Mocro Maffia, un groupe criminel d’une influence significative aux Pays-Bas. Bien que l’identité de cet individu demeure confidentielle, il fait face à des accusations de blanchiment portant sur une somme de six millions d’euros, provenant de ses activités liées au trafic de drogue à l’échelle internationale.

Cette affaire complexe ne se limite pas à cet individu isolé. En effet, cinq autres individus ont été appréhendés dans la province de Malaga et à Melilla, tous suspectés de participer au blanchiment d’argent et d’avoir des liens avec la mafia marocaine. Le principal protagoniste de cette opération était déjà sous la surveillance attentive des autorités néerlandaises depuis un laps de temps considérable. Ce trafiquant, une figure bien connue de la Costa del Sol, a été impliqué dans plusieurs enquêtes au fil des années, jouant un rôle central en tant que trait d’union entre les réseaux criminels en Europe et en Amérique latine.

L’opération policière a abouti à des résultats significatifs, avec la saisie d’une somme de 75 000 euros en espèces, de bijoux d’une valeur estimée à 10 000 euros, ainsi que de deux armes à feu. Cependant, les répercussions vont au-delà de ces saisies initiales, car 173 biens immobiliers, d’une valeur totale de 50 millions d’euros, ont été gelés. De plus, trois millions d’euros répartis sur 148 comptes bancaires ont également été gelés dans le cadre de cette opération, démontrant ainsi l’étendue et la complexité des activités financières de ce réseau criminel.