jeudi, février 22, 2024
National

CAN : un journaliste algérien viré à cause d’une banque marocaine

Spread the love

UN JOURNALISTE DE LA TÉLÉVISION ALGÉRIENNE VIRÉ À CAUSE D’UNE BANQUE MAROCAINE

La télévision publique algérienne a pris la décision de virer son correspondant sportif en charge de la couverture de la 34ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations en cours en Côte d’Ivoire en raison d’une polémique liée à une banque marocaine.

Les reproches formulés à l’encontre du correspondant sportif concernent la diffusion d’un reportage dans lequel apparaît une banque marocaine : Attijariwafa Bank. Suite à de nombreuses réactions indignées et hostiles de téléspectateurs algériens, la télévision publique algérienne a présenté ses plates excuses en précisant qu’il ne s’agissait pas d’une promotion délibérée d’une banque marocaine, mais plutôt d’une grave erreur très regrettable.

Cette décision de virer le correspondant sportif a suscité des réactions critiques de la part d’observateurs, qualifiant la mesure d’enfantillage, de comportement digne d’un gamin pas de professionnels. Certains ont souligné leur étonnement, rappelant que la chaîne de la télévision publique algérienne avait antérieurement diffusé des images de nombreuses banques, qu’elles soient européennes ou africaines, dans ses reportages couvrant la Coupe d’Afrique des nations.

Il est important de noter que, avant le début de la compétition, la télévision publique algérienne avait annoncé publiquement son intention de boycotter tous les matchs impliquant l’équipe nationale du Maroc. À la place, elle a choisi de diffuser exclusivement les matchs des autres équipes du groupe F (les matchs des adversaires du Maroc), évitant ainsi toute couverture des matchs de l’équipe marocaine.