dimanche, mars 3, 2024
International

CAN : la télévision algérienne boycotte les matchs du Maroc

Spread the love

CAN : LA TÉLÉVISION ALGÉRIENNE BOYCOTTE LES MATCHS DU MAROC

La télévision publique algérienne a pris la décision controversée en optant pour le boycott des matchs des Lions de l’Atlas qui participent actuellement à la 34ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations en Côte d’Ivoire.

Malgré l’acquisition des droits de diffusion de la compétition, la première chaîne algérienne a choisi de ne diffuser AUCUN match de l’équipe nationale marocaine pendant la phase de groupes. Au lieu de cela, elle a décidé de privilégier la diffusion de tous les matchs impliquant les adversaires du Maroc dans le groupe F qui comprenait, outre le Maroc 🇲🇦, la République Démocratique du Congo 🇨🇩, la Tanzanie 🇹🇿, et la Zambie 🇿🇲.

Cette position s’est manifestée avec le choix de diffuser le match entre la République démocratique du Congo et la Zambie, reléguant ainsi le match qui a eu lieu entre le Maroc et la Tanzanie le mercredi 17 janvier. De plus, la télévision publique algérienne prévoit également la diffusion des matchs des équipes d’Égypte et de Mauritanie au cours de cette phase du tournoi.

On ne sait pas encore si l’Algérie va aussi boycotter les matchs de la Mauritanie en ù!ème de finale conte le Cap-Vert, comme ce sont eux qui les ont éjecté de la Coupe d’Afrique des nations.

Le boycott de la chaîne algérienne s’étend également aux phases ultérieures du tournoi si le Maroc parvient à se qualifier. Ainsi, aucun des futurs matchs du Maroc ne sera diffusé si l’équipe se qualifie pour les quarts de finale, les demi-finales, atteint la troisième place ou accède à la finale. La chaîne a annoncé que la décision de diffuser ou de boycotter ultérieurement les matchs sera prise en fonction de la participation continue de l’équipe marocaine.

Les Lions de l’Atlas, classés dans le groupe F, sont débuté la compétition le mercredi 17 janvier en affrontant la Tanzanie au stade Laurent Pokou de San Pedro. Ils ont ensuite joué contre la République Démocratique du Congo le dimanche 21 janvier, toujours au même stade, et ont conclu la phase de groupes en affrontant la Zambie, qui a remporté le titre en 2012, le mercredi 24 janvier.

En dépit de ce boycott, le Maroc, demi-finaliste de la dernière Coupe du Monde, est considéré comme l’un des favoris de la Coupe d’Afrique des nations Côte d’Ivoire 2024. Cette décision de la chaîne algérienne suscite des débats quant à la nature politique de ce boycott sportif et ses implications plus larges dans la région, avec une haine et une jalousie viscérales de l’appareil militaire algérien envers le Maroc.

À rappeler que le DG de la chaine publique algérienne a été viré juste parce qu’on avait annoncé à l’antenne que le Maroc avait accédé en demi-finale de la dernière coupe du monde.

À rappeler que la télévision publique algérienne a annoncé aux téléspectateurs algériens la désignation des pays hôtes du mondial 2030 en ces termes : « l’organisation de la Coupe du monde 2030 a été attribuée à l’Espagne, au Portugal et à un autre pays. »









À lire aussi :

CAN : un journaliste algérien viré à cause d’une banque marocaine