lundi, juillet 22, 2024
Faits diversSociété

L’avocate de Ridouan Taghi encore en détention préventive

MOCRO MAFFIA : L’AVOCATE DE RIDOUAN TAGHI, INEZ WESKI, TOUJOURS EN DÉTENTION PRÉVENTIVE POUR ENCORE UN MOIS

Le tribunal de Rotterdam a décidé de prolonger la détention préventive de Me Inez Weski, avocate spécialisée dans les affaires criminelles, pour un mois supplémentaire.

Elle a été placée en détention préventive il y a deux semaines, car elle est soupçonnée de violation du secret professionnel et de participation aux activités d’une organisation criminelle impliquée dans le trafic international de drogue et de blanchiment d’argent.

Me Inez Weski est en charge du dossier de Ridouan Taghi, considéré comme la tête pensante de la mafia marocaine aux Pays-Bas, également connue sous le nom de Mocro Maffia.

La justice néerlandaise accuse l’avocate d’avoir des liens avec la mafia italienne Camorra, par l’intermédiaire de Raffaele Imperiale, un patron de la Camorra arrêté à Dubaï en 2021.




Me Inez Weski aurait servi de relais externe à Taghi, qui était détenu en isolement dans une prison hautement sécurisée aux Pays-Bas.

Les autorités lui reprochent d’avoir transmis des messages entre Taghi et des membres de la mafia italienne, ce qui aurait permis au baron de la drogue de continuer à diriger son réseau depuis sa cellule.

Les enquêteurs ont décrypté des millions de messages en 2021 et ont conclu que Me Inez Weski était la personne qui devait transmettre une clé USB et en imprimer le contenu.

L’avocate, qui avait initialement refusé de témoigner lors de l’interrogatoire, a finalement plaidé son innocence.

Cependant, la justice la soupçonne de liens étroits avec Taghi et de ne pas avoir respecté le secret professionnel.

Elle a été placée en isolement et n’est autorisée à être en contact qu’avec son avocat.

En avril dernier, Me Inez Weski s’est déchargée de la défense de Ridouan Taghi.




À savoir que la Mocro Maffia est une organisation criminelle néerlandaise d’origine marocaine, qui est active depuis les années 2000 aux Pays-Bas, mais aussi en Belgique et en Allemagne.

Elle est considérée comme l’un des groupes criminels les plus violents et les plus importants des Pays-Bas.

Son nom « Mocro » est un terme familier utilisé pour désigner les personnes d’origine marocaine, tandis que « Maffia » est une référence évidente à la Mafia italienne.

La Mocro Maffia est principalement active dans le trafic de drogue, mais aussi dans d’autres formes de criminalité telles que le blanchiment d’argent, le vol à main armée, les enlèvements et les meurtres.

Elle est composée de plusieurs groupes rivaux, qui se livrent une guerre sans merci pour le contrôle des territoires et des trafics de drogue.

Les membres de la Mocro Maffia sont souvent issus des quartiers populaires et des banlieues des grandes villes des Pays-Bas.

Ils se font remarquer par leur style de vie ostentatoire, leur usage de la violence et leur mépris affiché des forces de l’ordre.

La police néerlandaise a intensifié ses efforts pour lutter contre cette organisation criminelle, en multipliant les opérations de police et les arrestations.