jeudi, février 29, 2024
InternationalNationalSociété

Drapeau palestinien brandi par le Maroc: les médias d’Israël mécontents

Spread the love

DRAPEAU PALESTINIEN BRANDI PAR LE MAROC: LES MÉDIAS D’ISRAËL MÉCONTENTS

Les médias israéliens ont considéré que le fait que les joueurs marocains brandissent le drapeau palestinien à la Coupe du monde porte un coup à l’accord de normalisation signé entre Rabat et Tel Aviv. Certains ont même estimé qu’avec l’accession du Maroc aux demi-finales de la Coupe du monde, la Palestine sera aussi présente à cette étape.




Le port de drapeau palestinien par les joueurs de l’équipe nationale marocaine dérange. Si la presse allemande a dérapé, en voyant cela comme un «symbole antisémite», la presse israélienne s’est également intéressée à cette question, considérant le port de drapeau palestinien par les joueurs du Mountakhab comme une «preuve de l’échec des accords de normalisation».

«Nous avions tous espéré que le train de la normalisation ait une certaine influence sur l’opinion publique du monde arabe envers Israël. Nous avons découvert que nous avions tort. Nous constatons donc la réalité amère que les supporters de football de la Coupe du monde arabe ont mis devant nos yeux», a commenté le journal israélien Maariv.

Le journal israélien Maariv a qualifié le Mondial de «Coupe de « solidarité arabe » avec la cause palestinienne», rappelant comment les joueurs marocains ont choisi, après leur victoire sur l’Espagne, de célébrer cet exploit avec le drapeau palestinien dans leurs mains, en le brandissant «fièrement brandi» et en prenant des photos «devant des dizaines de photographes qui étaient sur la pelouse».

Des images qui «ont envahi les réseaux sociaux comme une traînée de poudre et ont enfoncé un autre doigt dans l’œil du spectateur israélien», regrette-t-il.




Un «succès» marocain qui replace la question palestinienne au premier plan

Pour sa part, le site d’information Mekomit a publié des photos de supporters marocains au Qatar portant le drapeau palestinien, dans un article intitulé «La première Coupe du monde palestinienne», estimant que bien que la Palestine n’ait pas atteint la Coupe du monde, «le sentiment du public palestinien en Israël est qu’elle devient la 33e équipe du Qatar».

Même son de cloche chez le site d’information Walla, qui a considéré que «la Palestine a battu Israël à la Coupe du monde», soulignant que l’arrivée du Maroc en demi-finale du Mondial est «une victoire pour la Palestine».

«Le succès de l’équipe marocaine a placé la question palestinienne au premier plan et parmi les gros titres dans le monde occidental». À son tour, Makorrishon a abordé la même question en rappelant comment les Palestiniens «se sont réjouis lorsqu’ils ont vu leur drapeau porté par les joueurs marocains».




Ceci alors que Buzznet a affirmé que le ministre israélien de la Défense s’était «empressé» de publier un tweet sur Twitter félicitant les Marocains d’avoir atteint les quarts de finale car «quelques instants plus tard, les joueurs marocains sont apparus en train de célébrer en portant le drapeau palestinien».

Sport5 a regretté, pour sa part, que les joueurs marocains «aient transformé les célébrations en une manifestation politique». «Cette célébration aura probablement des conséquences parce que l’équipe nationale marocaine a violé les règlements de la FIFA en agitant ledit drapeau», avance-t-il.

Enfin, le média en ligne hébreu One s’est intéressé, pour sa part, à l’appel lancé par certains épouses de joueurs israéliens, qui ont appelé à «ne pas encourager l’équipe nationale marocaine», après que des Lions de l’Atlas ont brandi le drapeau de la Palestine.

Il est à rappeler que l’équipe nationale marocaine affrontera la France en demi-finale de la Coupe du monde mercredi prochain, après sa qualification historique à ce tour suite à sa victoire sur le Portugal (1-0).