vendredi, juin 21, 2024
InternationalNationalSociété

Maroc : 50 enfants d’Al-Qods étaient en colonie de vacances

50 ENFANTS D’AL-QODS ONT PRIS PART AUX COLONIES DE VACANCES AU ROYAUME DU MAROC

UN MOMENT DE FRATERNITÉ : LES COLONIES DE VACANCES « MASSIRA AL KHADRA »
Des sourires radieux et des moments de partage chaleureux ont marqué la clôture des colonies de vacances, où cinquante enfants d’Al-Qods ont vécu une expérience inoubliable au Maroc. Ces enfants sont venus des différents villages de la ville sainte, pour profiter des activités de cette colo au profit des enfants maqdessis. Les jeunes palestiniens sont des nôtres le temps d’un été, dans une ambiance familiale, sous le signe du thème très symbolique: « Massira Al Khadra », «La Marche Verte», au caractère pacifique.

Une soirée artistique spéciale, intitulée « Al Massira Al Khadra » (Le Chemin Vert), a illuminé la conclusion de ces colonies de vacances à Rabat le 24 août. Lors de cet événement, les jeunes participants marocains et palestiniens ont uni leurs voix pour chanter les hymnes nationaux du Maroc et de la Palestine, créant une atmosphère de célébration et de fraternité. Les applaudissements enthousiastes du public ont témoigné de l’émotion partagée par tous.

UNE INITIATIVE SIGNIFICATIVE DE L’AGENCE BAYT MAL AL-QODS ACHARIF
L’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, sous le haut patronage du roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, a joué un rôle essentiel dans l’organisation de cette 13ème édition des colonies de vacances. Lancées le 12 août, ces colonies ont offert aux enfants d’Al-Qods une expérience mémorable. Au-delà des activités récréatives, les jeunes ont eu l’opportunité de découvrir les villes de Tanger, Tétouan, Chefchaouen et la capitale Rabat, élargissant ainsi leurs horizons culturels.

UN PONT ENTRE DEUX PEUPLES
Mohamed Salem Cherkaoui, directeur de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, a souligné l’importance de ces colonies de vacances en tant que plateforme de fraternité et d’échange entre les jeunes Palestiniens et Marocains. Ces moments de partage contribuent à renforcer les liens historiques entre les deux peuples et reflètent l’engagement continu du roi Mohammed VI envers la solidarité et l’amitié entre le Maroc et la Palestine.




L’AVIS DES PARTICIPANTS
Bachar Abou Chamssia, encadrant palestinien, a exprimé sa satisfaction quant au succès de ces colonies de vacances. Les enfants d’Al-Qods ont non seulement participé à une variété d’activités, y compris sportives, mais ont également expérimenté la chaleur de l’accueil marocain et la profonde affection que les Marocains portent à leurs frères palestiniens. Cette expérience unique a laissé une impression durable sur les jeunes participants, créant des souvenirs et des liens durables.

UNE ÉTAPE VERS L’AVENIR
Les jeunes vacanciers palestiniens ont exprimé leur gratitude pour cette opportunité exceptionnelle qui leur a permis de vivre une expérience nouvelle et inspirante. L’interaction entre les enfants d’Al-Qods et les jeunes Marocains a créé un pont vers l’avenir, renforçant les liens culturels et humains entre les deux nations. Ces moments de rapprochement incarnent l’espoir et la promesse d’un avenir de solidarité et d’amitié.

EN BREF…
Les colonies de vacances « Al Massira Al Khadra » ont été bien plus qu’un simple moment de détente pour cinquante enfants d’Al-Qods. Elles ont représenté une occasion précieuse de fraternité, d’échange culturel et d’amitié entre les jeunes Palestiniens et Marocains. Organisées avec soin par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif et sous le patronage du roi Mohammed VI, ces colonies ont non seulement enrichi les expériences des participants, mais ont renforcé aussi les liens historiques et humains entre deux nations solidaires. Les hymnes chantés ensemble et les moments partagés ont laissé une empreinte indélébile dans les cœurs et les esprits, soulignant l’importance du rapprochement entre les peuples pour un avenir de paix et d’harmonie.

Et le conflit israélo-palestinien ?
Le Maroc soutient la création d’un État palestinien indépendant.

Il y a une seule solution sur laquelle il existe une unanimité de la communauté internationale, à savoir la solution de deux États, celle d’un État d’Israël aux côtés duquel doit vivre un État palestinien indépendant bâti sur ses frontières de 1967 avec comme capitale Al Qods Charkia» (Jérusalem-Est). Nasser Bourita, chef de la diplomatie marocaine.

L’initiative des colonies de vacances au profit des jeunes Maqdessis, organisée par l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, s’inscrit dans le cadre du soutien qu’apporte le Maroc,  le Roi, le gouvernement et le peuple, à la question palestinienne en général, et à la ville sainte d’Al-Qods en particulier.

Le Maroc octroie des aides humanitaires à la population et chose que le grand public sait moins, le Maroc offre la possibilité d’accueil d’hospitalisation au Maroc des victimes des raids israéliens.

L’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif fait des efforts pour la préservation du patrimoine et du cachet arabo-islamique de la ville sainte, et, en soutien à la population maqdissie, pour résister contre la judaïsation d’Al-Qods.

Israël Palestine frontières de 1967