mercredi, mai 29, 2024
EconomieInternationalNationalSociété

Tourisme: le taux de récupération du Maroc dépasse la moyenne mondiale

ACTIVITÉ TOURISTIQUE: LE TAUX DE RÉCUPÉRATION DU ROYAUME DU MAROC DÉPASSE LA MOYENNE MONDIALE

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a indiqué lundi que le Maroc a réussi à récupérer près de 84% de touristes au cours de l’année 2022 par rapport à 2019, soit 11 millions de voyageurs.




En réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur le secteur touristique, la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a souligné l’engouement touristique important qu’à connu le Royaume du Maroc avec la récupération de 84% des voyageurs, à l’heure où le taux de recouvrement mondial ne dépasse pas les 65%, notant que les recettes touristiques se sont établies à 81,7 milliards de dirhams à fin novembre, soit un taux de recouvrement de 112%.

Pour ce qui est du tourisme interne, Fatim-Zahra Ammor a relevé que le taux de reprise dépasse les 101% par rapport à 2019.

La ministre du Tourisme s’attend « à une reprise croissante, surtout après le rayonnement qu’a connu le Maroc lors de la Coupe du monde au Qatar ».




Fatim-Zahra Ammor a également souligné l’importance de l’appui apporté par l’Etat dans le cadre du plan d’urgence de soutien au secteur touristique, d’une valeur de 2 milliards de dirhams, en plus du processus de promotion et de commercialisation, de garantie des vols à destination du Maroc, et de la pleine implication des professionnels et autres partenaires.

Dans ce cadre, la ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a rappelé qu’une étude a été réalisée, en coordination avec l’Office national marocain du tourisme, afin d’œuvrer pour la mise en place de fondamentaux pour le développement durable du tourisme interne en encourageant l’investissement dans le produit touristique le plus demandé par les touristes marocains, et en renforçant la promotion du produit national, en plus de la coordination avec le ministère en charge de l’éducation nationale pour ce qui est des vacances régionales.