samedi, avril 13, 2024
InternationalNational

La Chine choisit le Maroc pour ses véhicules industriels électriques

La Chine choisit le Maroc pour ses véhicules industriels électriques




Le groupe chinois Greenland Technologies Holding Corporation, spécialisé dans la fabrication des véhicules industriels électriques, vient de signer un accord de distribution exclusif avec les autorités marocaines. Le géant asiatique cible ainsi le marché marocain avant de s’implanter progressivement en Afrique.

L’accord de distribution pour accéder au marché marocain porte sur une valeur marchande potentielle minimale de 5 millions de dollars (près de 46 millions de dirhams) et 8,4 millions de dollars (78 millions de dirhams), indique Greenland dans un communiqué.

Selon ce document, la société Elive Maroc, partenaire de Greenland Technologies Holding Corporation au Royaume du Maroc, est le distributeur exclusif des véhicules industriels électriques du groupe chinois dans le Royaume du Maroc.

L’accès au marché marocain « plante l’étendard de Greenland Technologies en Afrique.




C’est un continent sur lequel nous prévoyons de nous développer à mesure de l’expansion de notre gamme de produits de véhicules industriels électriques », assure Raymond Wang, PDG de Greenland Technologies Holding Corporation, cité par le communiqué.

Le géant chinois a choisi le Maroc pour cette première implantation en Afrique en raison des « avantages » du marché marocain qui selon l’entreprise, et prêt pour l’électrification des véhicules industriels.

En outre, le Maroc s’est engagé auprès des Nations Unies à atteindre un objectif de 80% d’utilisation d’énergie renouvelable d’ici 2050, rappelle le patron de Greenland Technologies Holding Corporation, ajoutant que les coûts de l’électricité au Maroc sont relativement bas (0,116 dollars le kWh) par rapport à ceux du gasoil.

« Nous n’aurions pas pu structurer un meilleur accord et nous espérons qu’il servira de modèle pour accélérer la croissance de nos ventes dans le monde entier », conclut-il.