mardi, mai 21, 2024
Faits diversNational

Maroc : des orques attaquent un yacht qui finit par couler

MAROC : DES ORQUES ATTAQUENT UN YACHT QUI FINIT PAR COULER

Un couple naviguant à bord d’un yacht a été confronté à une attaque de la part d’un groupe d’orques au large des côtes marocaines. Selon les informations de l’agence espagnole de sauvetage rapportées par le Washington Post, l’incident s’est déroulé vers 9 heures du matin près du détroit de Gibraltar, lorsque les passagers ont ressenti des chocs contre la coque de leur embarcation.

Le yacht a subi des dommages conséquents et a commencé à prendre l’eau, mettant ainsi la vie des occupants en danger. Face à cette situation critique, les secours ont dit aux passagers de revêtir leurs gilets de sauvetage et d’activer les balises GPS afin de faciliter leur localisation en cas d’évacuation nécessaire. Les agences de sauvetage espagnoles et marocaines ont immédiatement été contactées pour coordonner les opérations de recherche et de sauvetage.

Fort heureusement, un pétrolier naviguant à proximité a pu intervenir pour secourir le couple en détresse. L’évacuation a eu lieu à environ 22 kilomètres (14 miles) au large du cap Spartel, au nord du Maroc, comme l’a confirmé un communiqué de presse émis par l’Agence de sécurité maritime et de sauvetage espagnole (Sasimar). Malheureusement, le yacht, qui appartenait à la société Boran Charter basée en Espagne, a été abandonné à la dérive et a fini par sombrer peu de temps après.

Malgré ces événements dramatiques, les scientifiques spécialisés dans l’étude du comportement des orques en mer se trouvent dans l’incapacité actuelle d’expliquer de manière définitive ces attaques, bien que des incidents similaires se soient produits par le passé. Plusieurs théories sont avancées pour tenter de comprendre les motivations derrière de telles agressions. Certains experts suggèrent que les orques pourraient attaquer des embarcations en l’absence de proies suffisantes dans leur environnement, tandis que d’autres pensent que ces attaques pourraient résulter d’une forme de curiosité de la part des cétacés.