mardi, mai 28, 2024
EconomieInternationalNational

Automobile : le groupe chinois Zhejiang Hailiang investit au Maroc

AUTOMOBILE : LE GROUPE CHINOIS ZHEJIANG HAILIANG* INVESTIT AU MAROC

*Zhejiang Hailiang Co., Ltd. est une société industrielle de base du groupe Hailiang. Depuis sa création en 2001, elle s’est engagée dans la R&D, la production, la vente et le service de produits en cuivre de haute qualité, de nouveaux matériaux de conducteurs et de nouveaux matériaux à base d’aluminium. La société a été cotée à la Bourse de Shenzhen. Il s’agit d’une entreprise de référence et leader dans l’industrie de transformation des tuyaux et des barres en cuivre dans le monde entier.

Un nouveau projet de grande envergure vient d’être dévoilé dans l’écosystème des batteries pour véhicules électriques au Maroc. Selon les informations relayées par le groupe financier américain Bloomberg ce mercredi 8 mai, le groupe chinois Zhejiang Hailiang, reconnu pour sa production de tubes et de barres de cuivre, prévoit d’établir une usine de fabrication de matériaux énergétiques, mettant particulièrement l’accent sur la production de feuilles de cuivre destinées aux batteries au lithium.

Cette initiative ambitieuse implique la construction d’une usine dont la durée de réalisation est estimée à 36 mois. Une fois opérationnelle, elle aura la capacité de produire annuellement 50 000 tonnes d’alliages, 35 000 tonnes de tuyaux, 40 000 tonnes de barres et 25 000 tonnes de feuilles de cuivre.

Dans un document officiel déposé le 7 mai à la bourse de Shenzhen, Zhejiang Hailiang a clairement exprimé son objectif de renforcer l’approvisionnement de ses clients répartis en Europe, en Amérique, au Moyen-Orient et en Afrique. Cette démarche stratégique intervient dans un contexte marqué par des tensions géopolitiques susceptibles de perturber les échanges commerciaux et la chaîne d’approvisionnement des composants. Le groupe chinois compte également tirer profit des accords de libre-échange conclus par le Maroc avec l’Union européenne, les États-Unis et la Turquie pour faciliter ses opérations.

Le groupe financier américain Bloomberg souligne que Zhejiang Hailiang se tourne vers les marchés étrangers en raison de la diminution des marges dans son marché domestique et des restrictions croissantes imposées aux produits chinois en raison des tensions géopolitiques croissantes avec les pays occidentaux. En outre, l’agence précise que l’entreprise, déjà présente aux États-Unis, en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne, au Vietnam et en Thaïlande, avait annoncé l’année précédente la construction d’une usine en Indonésie, dotée d’une capacité de production de 50 000 tonnes de feuilles de cuivre destinées aux batteries au lithium.