mardi, mai 21, 2024
NationalSociété

Maroc : moins de mariages, plus de divorces

MAROC : MOINS DE MARIAGES, PLUS DE DIVORCES (HCP*)

*Le Haut Commissariat au Plan est le principal producteur de la statistique officielle au Maroc.

Au Maroc, une analyse récente menée par le Haut-commissariat au plan (HCP) met en lumière une tendance marquée au cours des quinze dernières années : une nette diminution du nombre de mariages accompagnée d’une augmentation notable des cas de divorce.

Selon les données du Haut-commissariat au plan, en 2022, le nombre de mariages a atteint 251 000, soit une baisse significative par rapport aux 269 000 enregistrés en 2021. Cette tendance à la baisse remonte à 2019, année où 275 000 mariages ont été célébrés, souligne le rapport.

L’étude met également en évidence une évolution alarmante sur une période plus étendue. Entre 2008 et 2022, le nombre de contrats de mariage est passé de 307 000 à 251 000, enregistrant ainsi une baisse de 19 %, ce qui témoigne d’un changement significatif dans les habitudes matrimoniales des Marocains.

En parallèle, les chiffres des divorces, qu’ils soient prononcés judiciairement ou conclus à l’amiable, ont connu une augmentation notable. En 2008, on dénombrait 55 000 cas de divorce, tandis qu’en 2022, ce nombre a grimpé à 88 000, indiquant une préoccupation croissante concernant la stabilité des unions conjugales dans le pays.