mardi, mai 21, 2024
InternationalNationalsport

Ultimatum de la CAF aux autorités algériennes

LA CAF DONNE RAISON À LA RENAISSANCE SPORTIVE DE BERKANE

La Confédération africaine de football donne raison à la Renaissance sportive de Berkane

Après les agissements répréhensibles à l’encontre des membres de la délégation de la Renaissance Sportive de Berkane à leur arrivée à Alger le vendredi 19 avril, la Confédération africaine de football a lancé un ultimatum aux autorités algériennes. Ces dernières ont été sommées de rendre les maillots qu’elles ont volé aux joueurs de la Renaissance Sportive de Berkane parce qu’ils portent la carte du Maroc. La Confédération africaine de football leur confèrent ainsi le droit légitime de les porter non seulement en Algérie, mais également partout ailleurs.

Les tentatives désobligeantes des autorités algériennes à l’égard des maillots de la Renaissance Sportive de Berkane, venue simplement pour disputer un match de football à Alger, se sont retournées contre elles. En effet, la Confédération africaine de football a entièrement soutenu le club marocain, dernier représentant national en Coupe de la Confédération africaine de football, lui accordant expressément le droit de porter son maillot orné de la carte du Maroc, lors du match contre l’Union Sportive de la Médina d’Alger prévu dimanche 21 avril.

À la suite d’une délibération du comité de la Confédération africaine de football, il a été affirmé que le maillot porté par les joueurs de la Renaissance Sportive de Berkane est entièrement conforme aux règlements de l’instance. Par conséquent, le club est formellement autorisé à le porter en toutes circonstances.

Me Mouard Elajouti, président du Club des avocats du Maroc, a souligné que l’article 6 du règlement de la compétition de la Confédération africaine de football stipule que les maillots doivent être préalablement approuvés par l’instance, ce qui est le cas, soulignant ainsi que la Fédération algérienne de football n’a aucun droit de contrôler la conception et le design du maillot.

Les membres de la Renaissance Sportive de Berkane ont arboré ce même maillot, approuvé par l’instance panafricaine du football, tout au long de la saison et dans toutes les compétitions. Par conséquent, la Confédération africaine de football a exigé des autorités algériennes la libération immédiate des effets de la délégation retenus à l’aéroport Houari Boumédiène d’Alger depuis plus de 24 heures.

La Fédération algérienne de football est vivement encouragée à prendre toutes les mesures nécessaires pour faciliter la restitution rapide des équipements sportifs à la Renaissance Sportive de Berkane afin de ne pas perturber l’organisation du match.

Il convient de rappeler que les autorités du pays voisin ont mobilisé leurs forces de l’ordre pour contraindre les joueurs et le staff de la Renaissance Sportive de Berkane à quitter l’aéroport après environ 10 heures de séquestration.

Précédemment, les responsables du club marocain avaient catégoriquement rejeté une tentative de chantage visant à les faire changer de maillot, alors qu’ils n’en ont pas d’autres, ou à masquer la carte du Royaume du Maroc avec des autocollants.

La Renaissance Sportive de Berkane se prépare ainsi à affronter l’Union Sportive de la Médina d’Alger en demi-finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football sur la pelouse du stade 5 juillet ce dimanche 21 avril. Quant au match retour de la demi-finale de la Coupe de la Confédération africaine de football, il est prévu le dimanche 28 avril au stade municipal de Berkane.