mercredi, juin 12, 2024
NationalReligionSociété

(Vidéo) Mosquée Al Mohammadi : le Roi fait la prière de Aïd Al-Fitr

LE ROI FAIT LA PRIÈRE DE AÏD AL-FITR À LA MOSQUÉE AL MOHAMMADI

Le Roi Mohammed 6, Amir Al Mouminine, accomplit la prière de Aïd Al-Fitr à la Mosquée Al Mohammadi à Casablanca

Le roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, du prince Moulay Rachid, du prince Moulay Ahmed et du prince Moulay Ismaïl, a accompli, ce mercredi 10 avril, la prière de Aïd Al-Fitr à la Mosquée Al Mohammadi à Casablanca, et reçu les vœux en cette heureuse occasion.

En provenance du Palais Royal de Casablanca, le cortège royal s’est dirigé vers la Mosquée Al Mohammadi au milieu des vivats et des acclamations des citoyens venus exprimer leurs meilleurs vœux au Roi, Amir Al-Mouminine, et partager avec le Souverain la joie de cette heureuse fête qui vient couronner le mois sacré de Ramadan. À son arrivée à la Mosquée, le Roi a passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs.

Après la prière de l’Aïd, l’imam a prononcé un prêche dans lequel il a souligné que les croyants ont baigné, tout au long du mois sacré de ramadan, dans un climat de piété, de spiritualité, de bénédiction divine et de recueillement, ajoutant que le jour de l’Aïd Al-Fitr est le moment de la récompense et de la joie de l’obéissance à Dieu, le Tout-Puissant.

Les cultes ont des secrets, des objectifs et des finalités que les fidèles croyants doivent veiller à atteindre, a indiqué l’imam, notant que la prière que Dieu a ordonnée n’est pas seulement composée de paroles prononcées et des gestes exécutés sans méditation ni vénération, mais plutôt une occasion pour tout fidèle de se rappeler la grandeur du Très-Haut. Et d’ajouter que le ramadan, mois de piété et de dévotion, est capable de changer le cours de notre vie, de renforcer notre foi et de nous rappeler la bienveillance de Dieu.

À la fin de son prêche, l’imam a imploré le Très-Haut de glorifier, d’assister et de préserver le roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, de guider ses pas, de couronner ses actions de succès et de combler le Souverain en les personnes du prince héritier Moulay El Hassan, du prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre Famille royale. L’imam a également élevé des prières pour le repos de l’âme des regrettés Souverains, feu SM Mohammed V et feu SM Hassan II.

Le Roi a, par la suite, regagné le Palais Royal au milieu des acclamations des citoyens venus nombreux souhaiter, en ce jour béni, longue vie au Souverain et réitérer leur indéfectible attachement au Glorieux Trône Alaouite et à l’Auguste personne du Souverain. En même temps, des coups de canon retentissaient à l’occasion de ce jour de fête.

Au Palais Royal, le roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, du prince Moulay Rachid et du prince Moulay Ahmed, a reçu les voeux du Chef du gouvernement, des présidents des deux Chambres du Parlement, du président-délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Premier président de la Cour de cassation, du président du ministère public, procureur général du Roi près la Cour de cassation, des présidents des instances constitutionnelles, du doyen du corps diplomatique islamique au Maroc, ambassadeur du Cameroun, et de plusieurs hautes personnalités civiles et militaires.