mercredi, juin 12, 2024
InternationalNationalSociété

Fermeture du bureau de liaison d’Israël au Maroc

FERMETURE DU BUREAU DE LIAISON D’ISRAËL AU MAROC

Par précaution contre d’éventuelles représailles, Israël a pris la décision de fermer temporairement sa mission diplomatique au Maroc à la suite de l’assassinat de hauts responsables iraniens à Damas.

Cette mesure, prise par la division de la sécurité du ministère israélien des Affaires étrangères en coordination avec le Shabak, le service de renseignement intérieur israélien, a été rapportée par le journal israélien publié à Tel Aviv, Yedioth Ahronoth. Il est souligné que cette fermeture temporaire concerne pas moins de 28 missions diplomatiques israéliennes à travers le monde.

Cette décision intervient dans un contexte où Israël a déjà été confronté à des tensions et à des manifestations dans plusieurs pays, y compris le Maroc, en raison de son conflit avec le mouvement palestinien de résistance Hamas.

Depuis le début de ces troubles en octobre, le ministère israélien des Affaires étrangères avait recommandé à son personnel basé à Rabat de quitter les lieux, en raison des manifestations anti-israéliennes et des mouvements de soutien à la Palestine qui se sont multipliés dans les villes marocaines.

Cette recommandation de sécurité s’appliquait également à d’autres missions israéliennes situées dans des régions où les tensions étaient vives, telles que l’Égypte, la Jordanie, Bahreïn, Ankara et Istanbul en Turquie, ainsi qu’au Turkménistan.

Cependant, selon des informations du quotidien new-yorkais anglophone New York Times, la décision de fermer temporairement la mission au Maroc a été renforcée suite à une attaque survenue récemment à Damas. Cette attaque, qui a été perpétrée par Israël contre le consulat iranien à Damas, a entraîné une montée des tensions et des craintes de représailles de la part de l’Iran.

Dans ce contexte tendu, toutes les missions israéliennes dans le monde ont été placées en état d’alerte maximale, les diplomates israéliens redoutant d’être la cible d’attaques ou de représailles de la part du régime iranien ou de ses alliés.

Pour assurer la sécurité du personnel diplomatique à l’étranger, des instructions strictes ont été données par le ministère israélien des Affaires étrangères, demandant aux diplomates de redoubler de vigilance et de limiter leurs déplacements autant que possible.