mardi, mai 28, 2024
EconomieInternationalNationalSociété

Maroc : hausse des arrivées touristiques et baisse des recettes

MAROC : HAUSSE DES ARRIVÉES TOURISTIQUES – BAISSE DES RECETTES TOURISTIQUES

Les revenus provenant du tourisme au Maroc montrent une tendance à la baisse, marquée par une diminution notable au cours des premiers mois de l’année en cours. En janvier, ces recettes ont enregistré une baisse de 905 millions de dirhams, soit une diminution de 10,5 % par rapport à la même période l’année précédente. Ce déclin s’est poursuivi en février avec une chute supplémentaire de 1,06 milliard de dirhams, représentant une baisse de 6,7 % par rapport à la même période l’année dernière.

Pendant ce temps, le nombre d’arrivées touristiques au Maroc affiche une tendance à la hausse, avec une augmentation significative de 10 % en janvier, suivie par une hausse encore plus marquée de 18 % en février. Cette croissance est encourageante pour l’industrie touristique marocaine.

En 2023, le Maroc a accueilli un nombre record de 14,5 millions de voyageurs, enregistrant ainsi une augmentation spectaculaire de 34 % par rapport à l’année précédente. Cette augmentation du nombre de touristes a entraîné une augmentation des recettes touristiques, qui ont atteint 105 milliards de dirhams, en hausse de 12 % par rapport à l’année précédente. Ces chiffres montrent clairement l’attrait continu du Maroc en tant que destination touristique.

Le ministère concerné a récemment annoncé que plus de 2,1 millions de touristes, composés à 53 % de touristes étrangers et à 47 % de Marocains résidant à l’étranger (MRE), ont visité le pays au cours des deux premiers mois de 2024. Cela représente une augmentation de 14 % par rapport à la même période de l’année précédente, ce qui confirme la tendance à la hausse des arrivées touristiques.

Malgré ces chiffres encourageants en termes d’arrivées de touristes, les recettes touristiques continuent de diminuer. Selon les données de l’Office des changes, les recettes voyages ont atteint 7,713 milliards de dirhams à la fin de janvier 2024, contre 8,618 milliards de dirhams à la même période en 2023, soit une baisse de 10,5 %.
À la fin de février 2024, ces recettes ont chuté à 14,874 millions de dirhams, comparativement à 15,940 millions de dirhams à la fin de février 2023, représentant une baisse de 6,7 %.

Certains acteurs de l’industrie touristique, notamment les hôteliers, soulignent que les chiffres des arrivées de touristes ne reflètent pas nécessairement la performance réelle du secteur, car ce qui compte le plus pour eux sont les nuitées et les recettes qui en découlent. Il est donc crucial d’attendre l’évolution sur plusieurs mois pour tirer des conclusions significatives sur l’état réel de l’activité touristique au Maroc.

En réponse à cette tendance à la baisse des recettes touristiques, des professionnels du secteur mettent en avant la prolifération des logements Airbnb qui met en relation des particuliers, des entreprises hôtelières, et des investisseurs en immobiliers locatifs, comme un facteur contributif. Malgré la réglementation mise en place en août dernier pour encadrer ces logements alternatifs, leur impact sur les revenus touristiques persiste.

Des mesures correctives sont en cours afin d’améliorer la situation avant des événements majeurs tels que la Coupe d’Afrique des Nations 2025 et la Coupe du monde 2030, selon le président du Conseil régional du tourisme de Casablanca-Settat, Othmane Cherif Alami.