mercredi, avril 24, 2024
InternationalNationalsantéSociété

Système d’alerte européen : les fraises du Maroc sont saines

SYSTÈME D’ALERTE EUROPÉEN : LES FRAISES DU MAROC SONT SAINES

Fraises marocaines : le système d’alerte européen annule une fausse notification sur la présence d’un virus

Le Système européen d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF) a pris la décision d’annuler une notification émise au début de cette semaine concernant la pseudo présence du virus Norovirus dans une cargaison de fraises en provenance du Maroc.

Cette annulation fait suite à une demande de l’agriculteur responsable de la cargaison de fraises marocaines incriminée, qui a exigé que les tests soient répétés. Les résultats de ces tests ont établi de manière catégorique que les fraises marocaines étaient totalement exemptes de tout virus, y compris le Norovirus mentionné dans l’avertissement initial.

Il convient de souligner qu’au cours des dernières semaines, une campagne médiatique hostile aux fraises marocaines a été lancée par des agriculteurs espagnols et même dans la presse espagnole à la suite de cette fausse notification émanant du système d’alerte sanitaire européen. Le Système européen d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF) a été utilisée par les agriculteurs espagnols comme un argument pour justifier leurs attaques contre des cargaisons de fruits et légumes marocains destinés au marché européen.

De son côté, l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA) a vigoureusement contesté la présence de tout virus dans les cargaisons de fraises marocaines après avoir mené des tests approfondis, tant sur les produits eux-mêmes que sur les agriculteurs impliqués dans leur production.

Il est important de noter que bien que les alertes sanitaires sur les aliments soient monnaie courante pour les produits de toutes origines, de nouvelles notifications touchant divers produits destinés à la consommation sont émises chaque semaine.

Le Système européen d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF) a, par exemple, enregistré en 2023 un total impressionnant de 4 675 notifications d’incidents sanitaires liés aux denrées alimentaires en provenance de pays européens et non membres de l’Union européenne, comme le rapporte le portail Web européen d’avertissements alimentaires RASFF.

Parmi ces notifications, il est intéressant de noter que 295 avertissements concernaient des produits en provenance d’Inde, 284 avertissements étaient attribuables à des produits alimentaires chinois, 253 avertissements à des produits français, et 202 avertissements aux États-Unis. Les aliments d’origine espagnole ont eux aussi reçu leur lot d’attention, avec 203 notifications sanitaires enregistrées. En comparaison, le Maroc n’a été visé que par 42 notifications sanitaires au cours de l’année écoulée.




À lire aussi :

Espagne : des appels au boycott des produits agricoles marocains