mardi, avril 23, 2024
InternationalNational

Le Maroc a commandé 2 satellites espions israéliens Ofek-13

LE MAROC A COMMANDÉ 2 SATELLITES ESPIONS ISRAÉLIENS OFEK-13

Le Royaume du Maroc a pris l’initiative de passer commande à Israël pour la conception et la construction de deux satellites de surveillance, dans le but de consolider ses capacités militaires, notamment en termes de surveillance et de reconnaissance.

Cette décision stratégique, révélée par des sources informées des questions militaires et confirmée par un rapport de l’Institut International de Recherche sur la Paix de Stockholm (SIPRI), témoigne de l’engagement du Maroc à renforcer ses ressources de défense.

Les satellites en question sont du modèle Ofek-13, choisis auprès du constructeur israélien Israel Aerospace Industries (IAI). Ces engins spatiaux seront assemblés sur le territoire marocain, marquant ainsi une coopération significative entre les deux nations. L’Ofek-13 est reconnu pour sa technologie avancée, notamment son radar à synthèse d’ouverture qui lui confère des capacités de surveillance de pointe et qui fournira aux militaires des images de meilleure qualité que jamais auparavant.

Considéré comme le satellite le plus sophistiqué de sa catégorie, il est doté de fonctionnalités uniques en matière de surveillance radar, assurant une précision remarquable dans la localisation, avec une marge d’erreur minimale de seulement 0,5 mètre, grâce à un radar à synthèse d’ouverture (SAR).

Initialement développé pour répondre aux besoins du ministère de la Défense israélien et des Forces de Défense israéliennes (IDF), l’Ofek-13 a été lancé le 29 mars 2023 depuis la base aérienne de Palmachim en Israël, grâce à une fusée Shavit-2. Actuellement sous l’égide de l’unité 9900, ce satellite est opérationnel et prêt à être déployé pour répondre aux besoins du Maroc.

Cette acquisition de satellites marque une étape importante dans le développement des capacités spatiales du Maroc. Elle vient compléter le lancement réussi de deux autres satellites en 2017 et 2018, de deux satellites de surveillance baptisés Mohammed VI/A et Mohammed VI/B.

Ces nouvelles ressources spatiales offriront au Maroc une palette d’applications étendue, allant de la surveillance environnementale à l’agriculture en passant par la défense et l’aviation. De plus, ces satellites seront des outils précieux dans la lutte contre diverses formes de criminalité, notamment l’immigration illégale, la contrebande, ainsi que dans la prévention du terrorisme.

Cette commande de satellites témoigne de la volonté du Maroc de moderniser et de renforcer ses capacités de défense, tout en s’engageant dans une coopération internationale significative dans le domaine spatial.