mercredi, avril 24, 2024
Faits diversInternationalNational

Port Tanger Med : saisie de 400 kilos de résine de cannabis

PORT TANGER MED: SAISIE DE 400 KILOGRAMMES DE RÉSINE DE CANNABIS

Le samedi 9 mars, aux premières heures de la journée, les forces de police en collaboration avec les équipes de la Douane ont réussi à déjouer une tentative de trafic de drogue au complexe industrialo-portuaire Tanger Med.

Un communiqué émis par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN, le corps de police nationale du Maroc) a rapporté la saisie de 400 kilogrammes de résine de cannabis (appelée chira au Maroc ou haschich).

Cette cargaison illicite a été habilement dissimulée dans un camion de transport routier international immatriculé au Maroc. Les agents ont découvert des cachettes ingénieuses aménagées à divers endroits de la carrosserie du véhicule, y compris derrière le radiateur, afin de camoufler la drogue.

Le conducteur du camion, un homme de nationalité marocaine âgé de 34 ans, a été appréhendé sur place. Il a été placé en détention pour les besoins d’une enquête en cours, supervisée par le parquet compétent.

Cette opération représente un exemple des efforts inlassables déployés par la Direction générale de la sûreté nationale dans sa lutte contre le trafic international de drogue, comme l’a souligné le communiqué officiel.




Dans le sombre monde du narcotrafic, l’ingéniosité est une arme de choix. Les trafiquants rivalisent d’imagination pour dissimuler leurs marchandises illicites dans les recoins les plus improbables des véhicules. Que ce soit dans des compartiments secrets aménagés dans la carrosserie, cachés derrière des panneaux ou même intégrés dans des parties mécaniques, chaque technique de dissimulation est minutieusement conçue pour échapper à la vigilance des autorités.

Ces trafiquants sont des experts dans l’art du camouflage, utilisant des matériaux sophistiqués et des techniques de fabrication minutieuses pour rendre leur cargaison indétectable. Parfois, la drogue est dissimulée dans des double-fonds spécialement conçus pour échapper aux scanners et aux chiens renifleurs. D’autres fois, elle est dissimulée dans des compartiments subtilement intégrés dans l’habitacle du véhicule, passant ainsi inaperçue lors des contrôles de routine.

Cette course à l’ingéniosité entre les trafiquants et les forces de l’ordre est sans fin. Alors que les autorités développent constamment de nouvelles technologies de détection et des techniques d’inspection plus sophistiquées, les trafiquants répondent en perfectionnant leurs méthodes de dissimulation.

Mais malgré toute leur ingéniosité, les narcotrafiquants ne peuvent pas échapper éternellement à la justice. Les forces de l’ordre restent vigilantes, traquant sans relâche les réseaux de trafic de drogue.