mardi, avril 23, 2024
InternationalNational

Maroc/États-Unis: un partenariat militaire solide qui se développera

MAROC/ÉTATS-UNIS: UN PARTENARIAT MILITAIRE SOLIDE QUI SE DÉVELOPPERA

Le général de corps des Marines des États-Unis et chef du commandement américain pour l’Afrique fait l’éloge du partenariat militaire entre les États-Unis et le Maroc

Le général Michael Langley, qui occupe le poste de général de corps des Marines des États-Unis et qui est également le chef du commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM), a entrepris une visite officielle au Maroc les 20 et 21 février derniers. Cette visite revêtait une importance particulière dans le cadre du renforcement des relations bilatérales, notamment dans le domaine militaire.

À son arrivée à Rabat, le général Michael Langley a eu l’honneur de rencontrer le général de Corps d’armée Mohammed Berrid, inspecteur général des Forces armées royales et commandant de la Zone Sud, ainsi que le ministre délégué chargé de l’Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi. Ces entretiens ont été l’occasion de discuter des questions de sécurité régionale, des défis communs et des opportunités de coopération entre les deux pays.

Dans ses déclarations à la presse, le général Michael Langley a exprimé sa satisfaction quant à l’état solide du partenariat militaire entre les États-Unis et le Maroc. Il a souligné que ce partenariat était prêt à se développer davantage dans les années à venir, en témoignant de l’engagement commun en faveur de la sécurité, de la stabilité et de la prospérité dans la région.

De plus, le général Michael Langley a mis en lumière le rôle crucial joué par le Maroc dans le maintien de la sécurité et de la stabilité régionales. Il a souligné la contribution significative du Maroc à la promotion de la paix et de la prospérité au Moyen-Orient et en Afrique, tout en soulignant que le partenariat stratégique bilatéral repose sur des intérêts communs et un engagement mutuel à relever les défis régionaux.

Après sa visite à Rabat, le général de corps des Marines des États-Unis et chef du commandement américain pour l’Afrique s’est rendu à Kénitra, où il a rencontré des étudiants venus de 27 pays africains qui poursuivent leur formation au Collège royal de l’enseignement militaire supérieur (CREMS). Cette rencontre a permis de renforcer les liens entre les futures élites militaires africaines et les États-Unis.

Il est à noter que cet engagement renforcé entre le Royaume du Maroc et les États-Unis d’Amérique dans le domaine militaire s’inscrit dans le cadre d’un accord de coopération signé en octobre 2020 à Rabat, établissant une feuille de route pour une collaboration étroite sur une période de dix ans.