jeudi, avril 18, 2024
InternationalSociété

President’s Cup Cybersecurity Competition : un marocain finaliste

UN ENFANT MAROCAIN SE QUALIFIE POUR LA FINALE DE LA PLUS GRANDE COMPÉTITION DE CYBERSÉCURITÉ AUX ÉTATS-UNIS

Rayan Aït Tahar, un jeune prodige marocain passionné par le domaine de la cybersécurité, vient de marquer l’histoire en se qualifiant pour la finale d’une compétition de renom aux États-Unis. À seulement 12 ans, il a réussi à se hisser jusqu’à la dernière étape de la « President’s Cup Cybersecurity Competition », un événement prestigieux organisé tous les cinq ans par l’Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA).

Le 17 février 2024, Rayan a reçu une lettre officielle de la CISA l’informant de sa qualification et le félicitant pour devenir le tout premier enfant marocain de son âge à accéder à la finale d’une compétition spécialisée en cybersécurité à une échelle mondiale.

Cette réalisation remarquable n’est pas un coup d’essai pour Rayan. Auparavant, il avait déjà brillé lors d’une compétition au Canada, où il avait remporté une victoire éclatante. Cette performance exceptionnelle lui a valu une invitation spéciale pour un événement prévu le 27 mars prochain dans ce pays.

Le parcours académique et scientifique de Rayan a débuté modestement à l’école, où il a d’abord découvert les rudiments de la robotique. Cependant, son insatiable curiosité l’a rapidement poussé à explorer davantage. Il s’est alors plongé dans le monde complexe de la programmation, développant ainsi ses compétences techniques de manière significative. Cette expertise nouvellement acquise lui a ensuite ouvert les portes du domaine de la cybersécurité, où il a su déceler des failles dans des logiciels et des sites Web avec une habileté impressionnante.

À travers ses exploits, Rayan Aït Tahar incarne non seulement le potentiel immense des jeunes talents marocains, mais il met également en lumière l’importance cruciale de l’éducation et de la passion dans la poursuite de l’excellence dans des domaines aussi pointus que la cybersécurité.




À lire aussi :

Cybersécurité : un marocain de 12 ans remporte des prix mondiaux