jeudi, février 29, 2024
NationalSociété

Cybersécurité : un marocain de 12 ans remporte des prix mondiaux

Spread the love

(VIDÉO) CYBERSÉCURITÉ : UN MAROCAIN DE 12 ANS REMPORTE DES PRIX MONDIAUX

Rayan s’est distingué dans le domaine pointu de la cybersécurité en remportant plusieurs compétitions internationales

Grâce à sa curiosité sans bornes et à son apprentissage autodidacte en informatique, Rayan Aït Tahar, un génie marocain âgé de seulement 12 ans, a brillamment exposé les failles de sécurité présentes sur des sites web de renommée mondiale, attirant ainsi l’attention de grandes entreprises.

En dépit de son jeune âge, Rayan s’est distingué dans le domaine pointu de la cybersécurité en remportant des compétitions internationales, faisant montre de ses compétences d' »hacker white hat* ».

*Un white hat est un hacker éthique ou un pro de la sécurité informatique qui réalise des tests d’intrusion et d’autres méthodes de test afin d’assurer la sécurité des systèmes d’information d’une organisation (un hacker mal intentionné).

Il a notamment identifié des vulnérabilités sur le site officiel du célèbre footballeur Neymar, ainsi que sur celui d’une importante société de transport, contribuant ainsi significativement à améliorer leur sécurité en ligne.

Rayan partage son expérience : « J’ai réussi à altérer le logo sur le site de Neymar, ce qui a initialement suscité des doutes. Ils m’ont alors demandé de fournir un rapport détaillé de mes actions, ce qui m’a finalement valu le premier prix, d’une valeur de 72 000 dollars. Malheureusement, en raison de mon statut de mineur, je n’ai pas pu le percevoir. »

Le 6 février, en l’honneur de la Journée mondiale pour un Internet plus sûr, l’école Ibn Hazm à Casablanca a organisé un événement comprenant des ateliers de sensibilisation, lors duquel Rayan a été célébré pour sa victoire lors d’une compétition mondiale en cybersécurité. Cette reconnaissance lui a valu une invitation d’une organisation canadienne spécialisée dans ce domaine, pour se rendre au Canada en mars prochain.

Dans une déclaration à SNRTnews, Rayan a révélé avoir initié son parcours en apprenant la robotique à l’école, avant de se plonger dans la programmation et la cybersécurité. Ce qui avait commencé comme un simple défi personnel est vite devenu une véritable passion.

En ce qui concerne l’aspect financier, Rayan n’y accorde pas une grande importance, comme l’a confirmé son père, soulignant les efforts nécessaires pour soutenir son fils, notamment sur le plan légal. Malgré les nombreuses offres de parrainage de grandes entreprises telles que Cisco, la famille souhaite que Rayan poursuive ses études au Maroc, exprimant ainsi son désir de le voir s’épanouir dans son pays d’origine.