dimanche, mars 3, 2024
National

CAN : Royal Air Maroc baissera le prix des billets si…

Spread the love

CAN : ROYAL AIR MAROC BAISSERA LE PRIX DES BILLETS SI…

Le mécontentement des supporters des Lions de l’Atlas face aux tarifs exorbitants des billets d’avion destinés à rallier la Côte d’Ivoire afin de soutenir l’équipe nationale marocaine lors de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) semble avoir engendré des résultats concrets.

En cas de qualification du Maroc pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations, des mesures ont été prises pour organiser des vols spéciaux entre l’aéroport de Casablanca et l’aéroport de Yamoussoukro, la capitale administrative de la Côte d’Ivoire.

Des initiatives concrètes sont actuellement en cours pour rendre l’offre accessible au public marocain en cas de progression des Lions de l’Atlas, garantissant ainsi la possibilité d’acquérir un billet d’avion aller-retour pour le même jour, avec l’inclusion d’un billet d’entrée au stade.

Suite à la victoire du Maroc sur la Zambie (0-1) mercredi dernier, assurant ainsi la première place du groupe F, l’équipe se prépare maintenant à affronter l’Afrique du Sud en huitièmes de finale de la CAN, prévu mardi prochain à 21 heures, heure marocaine, au stade Laurent Pokou à San Pedro.

En cas de qualification pour les quarts de finale, les supporters marocains envisagent de se rendre en masse en Côte d’Ivoire pour apporter leur soutien à l’équipe nationale, profitant des vols spéciaux prévus entre l’aéroport de Casablanca et l’aéroport de Yamoussoukro, capable d’accueillir des avions de taille moyenne avec une piste unique pour les opérations d’atterrissage et de décollage.

Au cours de la semaine écoulée, les supporters marocains ont exprimé leur mécontentement face aux tarifs excessifs des vols vers la Côte d’Ivoire via la Royal Air Maroc (RAM), dépassant la barre des 6 000 dirhams (600 euros). Ils ont par la suite appelé Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), à intervenir et à établir un partenariat avec la compagnie aérienne nationale afin de faciliter des vols vers le pays hôte de la Coupe d’Afrique des nations à des tarifs plus raisonnables.