jeudi, février 29, 2024
National

(Vidéos) Racisme en Côte d’Ivoire: l’Algérie accuse le Maroc

Spread the love

(VIDÉOS) RACISME D’ALGÉRIENS: LA TÉLÉVISION PUBLIQUE ALGÉRIENNE ACCUSE LE MAROC

L’Algérie se distingue lors de la Coupe d’Afrique des nations de football, mais malheureusement, ce n’est pas en raison de la performance de son équipe nationale. Le racisme profondément enraciné dans le système algérien est manifeste et bruyant en Côte d’Ivoire, le pays hôte de cette compétition continentale.

De nombreuses vidéos attestent des nombreux incidents racistes impliquant des supporters de l’équipe algérienne présents en Côte d’Ivoire, dirigés à l’encontre du pays hôte et de ses citoyens. Ces vidéos, devenues virales, ont été largement diffusées par divers médias africains et internationaux.

Face à l’ampleur de ces scandales, les autorités algériennes, cherchant à se disculper de toute responsabilité, ont consacré une grande partie du journal télévisé de leur chaîne publique, EPTV, le 17 janvier, pour expliquer les tenants et aboutissants de cette controverse. Ils soutiennent que ce tumulte vise uniquement à « nuire à la réputation de l’Algérie et à semer la discorde entre deux pays frères », accusant, bien entendu, le Maroc comme étant le coupable.

Selon un journaliste de la première chaîne de télévision algérienne, le Maroc, qualifié de « pays diabolique », tenterait de saboter cet événement majeur et d’empêcher la Côte d’Ivoire de réussir cette édition afin de ne pas éclipser la prochaine édition prévue au Maroc. Dans une vidéo, le journaliste met en avant une prétendue union entre Algériens et Ivoiriens pendant cette Coupe d’Afrique des nations de football.

Le Maroc, ce pays diabolique, essaye de saboter ce grand événement et empêcher la Côte d’Ivoire de réussir cette édition pour que cette dernière ne fasse pas de l’ombre à la prochaine édition attendue au Maroc. Télévision publique en Algérie

Il ajoute que le Maroc exploite les déclarations d’une influenceuse algérienne naïve pour en faire une affaire d’État. Toutefois, il affirme que les Algériens et leurs amis ivoiriens ne se laisseront pas berner par les manœuvres du régime marocain, conscients que les relations entre les deux peuples frères ne seront en aucun cas ébranlées par les déclarations d’une influenceuse (proche du pouvoir algérien).

Ils ont exploité les déclarations d’une influenceuse algérienne naïve et veulent en faire une affaire d’Etat. Les Algériens et leurs amis ivoiriens ne sont pas dupes et ne tomberont pas dans le piège du régime du Makhzen (Maroc). Ils sont conscients que les relations entre les deux peuples frères ne seront en aucun cas ébranlées suite à des déclarations d’une influenceuse. Télévision publique en Algérie





Les explications d’un journaliste algérien (exilé en France car condamné à mort en Algérie… pour avoir fait son boulot)


Pour ceux qui comprennent l’arabe (Vidéo complète originale de l’Algérie qui accuse le Maroc – journal télévisé de la première chaîne publique algérienne)





En Algérie, le racisme est assumé. Le scandale de l’ouverture du Championnat d’Afrique des nations de football en est la preuve. Le public avait scandé «donnez-lui des bananes, donnez-lui des bananes, le Marocain est un animal». Ces cris haineux, racistes et insupportables ont été scandés devant le président de la Fédération internationale de football association (Gianni Infantino), et devant le président de la Confédération africaine de football (Patrice Motsepe).


«donnez-lui des bananes, donnez-lui des bananes, le Marocain est un animal»











À lire aussi :

(Vidéos) CAN : des supporters algériens se font remarquer