jeudi, février 29, 2024
InternationalNational

L’Américain Chart Industries installera des unités de regazéification

Spread the love

L’AMÉRICAIN CHART INDUSTRIES INSTALLERA DES UNITÉS DE REGAZÉIFICATION* DE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ

*Opération qui consiste à reconvertir à l’état gazeux du gaz naturel qui a été préalablement liquéfié par refroidissement pour être transporté

L’entreprise américaine Chart Industries, spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements de liquéfaction de gaz industriels, a été sélectionnée pour installer les premières unités de regazéification de gaz naturel liquéfié (GNL) au Maroc. Cette décision stratégique vise à réduire la dépendance énergétique du Maroc à l’égard de l’Espagne et du Gazoduc Maghreb-Europe (GME) pour ses importations de GNL.

Dans un communiqué officiel, Chart Industries a confirmé avoir reçu une commande pour la mise en place de ces unités de regazéification au Maroc. Toutefois, les spécificités techniques de ces futures installations ainsi que le calendrier précis de leur déploiement n’ont pas été dévoilés dans le communiqué émis par cette entreprise, dont les actions sont cotées à la Bourse de New York.

Sur son site officiel, Chart Industries, qui dispose d’une présence mondiale avec 64 sites de production et plus de 50 centres de service répartis aux États-Unis, en Asie, en Australie, en Inde, en Europe et en Amérique du Sud, met en avant son rôle en tant qu’acteur clé dans le développement de la regazéification du GNL à petite échelle et des infrastructures associées. Ces technologies permettent non seulement d’alimenter en gaz naturel des sites hors réseau, mais également de fournir un carburant de substitution destiné aux poids lourds, aux navires et même aux locomotives.

L’installation de ces unités de regazéification représente un jalon décisif pour renforcer la sécurité énergétique du Maroc. En développant ses propres capacités industrielles, le pays pourra réduire sa dépendance envers l’Espagne et le Gazoduc Maghreb-Europe pour ses approvisionnements en GNL. Cette autonomie accrue offrira au Maroc une plus grande résilience face à l’instabilité des prix des hydrocarbures sur le marché mondial, consolidant ainsi sa position sur le plan énergétique.