dimanche, mars 3, 2024
cultureInternationalMusiqueNationalSociété

(Vidéo) Le malhoun, patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Spread the love

(VIDÉO) LE MALHOUN CLASSÉ PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL DE L’HUMANITÉ

Lors de sa 18ème session au Botswana le 6 décembre 2023, le Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO a émis une approbation à l’égard de la demande du Maroc visant à inscrire le malhoun sur la prestigieuse liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Cette reconnaissance internationale revêt une signification profonde, consacrant ainsi l’authenticité de l’héritage marocain. Le malhoun, en tant que source artistique essentielle, se voit désormais intégré dans les riches strates de l’expression culturelle du Maroc, tout en demeurant un élément de référence incontournable de l’identité culturelle marocaine ancienne.

L’approbation par l’UNESCO revêt une dimension historique, cristallisant les efforts constants du Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée du roi Mohammed VI, en faveur de la préservation et de la conservation du patrimoine culturel marocain.

Lors des délibérations, Samira Malizi, secrétaire générale du département de la culture, a exprimé au nom du Royaume du Maroc une gratitude sincère envers le comité d’évaluation, les membres du Comité intergouvernemental, ainsi que le Secrétariat de la Convention de 2003.

Cette reconnaissance du malhoun comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité est perçue comme une consécration majeure, symbolisant la profondeur de la contribution du malhoun à l’identité culturelle marocaine.

Cette consécration internationale atteste également du caractère humain et humaniste du malhoun, qui transcende les frontières géographiques pour devenir un symbole universel du patrimoine culturel immatériel. Les efforts soutenus du Royaume du Maroc en matière de préservation, conformément aux principes énoncés dans la Convention de 2003, sont ainsi pleinement reconnus et salués.

Cette réalisation remarquable est le fruit d’un travail collectif exemplaire mené par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, en étroite collaboration avec l’Académie royale du Maroc et la Mission permanente du Royaume du Maroc auprès de l’UNESCO.

Le dossier de candidature présenté devant le comité de l’UNESCO souligne le malhoun en tant qu’expression poético-musicale ancienne, enracinée initialement dans la région de Tafilalet, au sud-est du Maroc.

Il décrit son développement au sein des zaouïas locales, avant de s’étendre progressivement aux grandes villes, où il trouva un accueil particulier au sein des corporations d’artisans des cités anciennes, renforçant ainsi son statut de joyau du patrimoine culturel marocain.