mercredi, juillet 24, 2024
NationalSociété

Séisme au Maroc : le roi Mohammed 6 donne ses instructions

SÉISME AU MAROC : LE ROI MOHAMMED 6 DONNE SES INSTRUCTIONS

Le roi Mohammed VI a présidé, ce jeudi 14 septembre 2023 au Palais royal de Rabat, une réunion de travail consacrée à l’activation du programme d’urgence pour le relogement des sinistrés et la prise en charge des catégories les plus affectées par le séisme d’Al Haouz, objet d’instructions royales lors de la séance du travail présidée par le souverain le 9 septembre 2023.

«Cette réunion intervient dans le prolongement des mesures royales ordonnées, visant à mobiliser tous les moyens, avec la célérité et l’efficacité nécessaires, pour venir en aide aux familles et citoyens sinistrés et notamment pour déployer dans les plus brefs délais les mesures de réhabilitation et de reconstruction, dans les localités touchées par cette catastrophe naturelle d’une ampleur sans précédent», a indiqué un communiqué du Cabinet royal.

Cette première version du programme de relogement présentée au souverain a été préparée par la commission interministérielle mise en place sur instructions royales.

Elle porte sur environ 50 000 logements totalement ou partiellement effondrés, au niveau des cinq provinces touchées.

Le programme consiste, d’une part, en des actions d’urgence de relogement provisoire, notamment à travers des formules adaptées d’hébergement sur place et dans des structures conçues pour résister au froid et aux intempéries, ou dans des sites d’accueil aménagés avec toutes les commodités nécessaires.

D’autre part, l’Etat va octroyer une aide d’urgence de 30 000 dirhams aux ménages concernés.

À cet égard, le roi a attiré l’attention des autorités compétentes sur le caractère extrêmement prioritaire de l’opération de relogement, qui doit s’effectuer dans les conditions nécessaires d’équité et d’écoute permanente des besoins des populations concernées.

Le programme consiste, d’autre part, en plus des actions immédiates de reconstruction, à déployer après les opérations préalables d’expertise et les travaux de préparation et de stabilisation des terrains.

Il est prévu à cet effet, une aide financière directe de 140 000 dirhams pour les logements totalement effondrés et de 80 000 dirhams pour couvrir les travaux de réhabilitation des habitations partiellement effondrées.

Aussi, le roi a insisté sur la nécessité que l’opération de reconstruction soit menée sur la base d’un cahier des charges et sous une supervision technique et architecturale en harmonie avec le patrimoine de la région, dans le respect des caractéristiques architecturales locales uniques.

Par ailleurs et au cours de cette même séance de travail, le roi a réitéré ses hautes instructions pour que la réponse soit forte, rapide et volontariste tout en respectant la dignité des populations, leurs us et coutumes et leur patrimoine. Les mesures devront non seulement œuvrer à réparer les dégâts du séisme, mais également à lancer un programme réfléchi, intégré et ambitieux pour la reconstruction et la mise à niveau générale des régions touchées, aussi bien en termes de renforcement des infrastructures que de rehaussement de la qualité des services publics.

Ce programme aux dimensions multiples mobilisera principalement les moyens financiers propres de l’Etat et des organismes publics, et sera également ouvert aux contributions provenant des acteurs privés et associatifs, ainsi que des pays frères et amis qui le souhaiteraient et auxquels le roi renouvèle, à cette occasion, les remerciements les plus sincères du Maroc.

Lors de cette réunion, le souverain a également évoqué un sujet tout aussi prioritaire et crucial qui est la prise en charge immédiate des enfants orphelins qui se retrouvent aujourd’hui sans famille ni ressources.

Le roi a demandé à ce que ces enfants soient recensés et que leur soit octroyé le statut de pupille de la nation.

Aussi, afin de les sortir de cette situation de détresse et de les protéger de tous les risques et de toutes les formes de fragilité auxquels ils peuvent être malheureusement exposées après une catastrophe naturelle, le roi Mohammed VI a ordonné au gouvernement de mettre dans le circuit d’adoption, et dans les plus brefs délais, le projet de loi nécessaire à cet effet.

Par ces actions, le Maroc démontre «la capacité de résilience qui le caractérise et qui lui permet de faire face aux épreuves et aux défis avec force, sagesse et détermination et ce grâce à la force de ses institutions et à la solidarité et à la générosité de son peuple», ajoute le communiqué.

Ont pris part à cette réunion, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, le conseiller du roi Fouad Ali El Himma, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatima Ezzahra El Mansouri, le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, chargé du budget, Fouzi Lekjaa, ainsi que le général de corps d’armée, Mohammed Berrid, inspecteur général des FAR et commandant la Zone sud.