jeudi, février 22, 2024
InternationalNationalSociété

(Vidéo) BFM TV : Nicolas Sarkozy et la relation qui le lie au Maroc

Spread the love

(VIDÉO) BFM TV : NICOLAS SARKOZY ET LA RELATION QUI LE LIE AU MAROC

NICOLAS SARKOZY ET SON LIEN SPÉCIAL AVEC LE MAROC
Lors d’une interview accordée à BFM TV le 13 septembre pour marquer la sortie de son livre intitulé « Le temps des combats », l’ancien président de la République française, Nicolas Sarkozy, a partagé des réflexions sur sa relation personnelle avec le Maroc et l’affection qu’il porte à ce pays.

UN LIEN PROFOND AVEC LE MAROC
Nicolas Sarkozy, présent sur le plateau matinal de Bruce Toussaint pour présenter son nouveau livre publié en août 2023 par les éditions Fayard, a été sollicité pour commenter la situation actuelle au Maroc, un pays qu’il connaît bien, notamment après le séisme qui a secoué le pays le 8 septembre dernier.

L’AMOUR POUR LE MAROC
Nicolas Sarkozy a exprimé son amour pour le Maroc de manière poétique en déclarant : « Vous savez, comme beaucoup de Français, j’aime le Maroc. Pour une raison que j’ignore, je ne peux pas lire Camus sans me dire que j’aurais aimé naître en Afrique du Nord. » Il a évoqué les descriptions de trajets en bus reliant la ville à la mer dans certains romans d’Albert Camus, qui, bien que faisant référence à Alger, évoquent également le Maroc et ses paysages à ses yeux.

UNE APPRÉCIATION DE LA CULTURE MAROCAINE
Il a ensuite partagé son affection pour le soleil, la lumière, la civilisation, la noblesse, l’élégance, la chaleur humaine et l’accueil des Marocains, quel que soit leur niveau social.

LA RELATION AVEC LE ROI DU MAROC
Nicolas Sarkozy a également évoqué sa relation avec le roi du Maroc, Sa Majesté, en le qualifiant de « grand dirigeant » et de « très grand dirigeant ». Il considère le Maroc comme un « grand allié de la France » et souligne l’importance de la solidarité entre les deux pays.

SOLIDARITÉ APRÈS LE SÉISME
Il a exprimé sa tristesse face à la proximité de Marrakech avec l’épicentre du tremblement de terre qui a frappé la région, soulignant que cette catastrophe avait touché bien au-delà de la communauté franco-marocaine.

LES RELATIONS FRANCO-MAROCAINES
Nicolas Sarkozy a été interrogé sur un passage de son livre dans lequel il aborde les relations entre la France et le Maroc. Il écrit que la France doit préserver ses relations privilégiées avec le Maroc, car elles ne vont pas de soi, les Marocains étant parfois sensibles jusqu’à la susceptibilité. Il a mentionné que le président Macron n’avait pas toujours su répondre aux attentes des Marocains en matière de diplomatie.

UNE RELATION ESSENTIELLE
Il a souligné que le Maroc, en tant qu’ancien protectorat, était l’un des rares pays qui n’en voulaient pas à la France malgré son passé colonial. Il a comparé cette attitude à celle de l’Algérie, dont les dirigeants, depuis les années 1960, ont systématiquement désigné la France comme un ennemi.

UN LIEN TOUJOURS FORT
Nicolas Sarkozy a conclu en rappelant que la relation franco-marocaine avait toujours été essentielle, évoquant une anecdote sur une visite d’État au Maroc avant l’Algérie, ce qui avait suscité des réactions amicales et amusantes de la part du président Bouteflika. Ce dernier préférait un accueil chaleureux célébrant l’amitié et la proximité culturelle franco-marocaine plutôt qu’une visite en Algérie où il était confronté à des récriminations liées à la guerre d’Algérie.









À lire aussi :

Maroc-Algérie : Nicolas Sarkozy met en garde Emmanuel Macron





À lire aussi :

Maroc, Roi, Marocains, Sahara : voici ce qu’en pense Sarkozy